En Algérie, le site « Féminicides Algérie » redonne une identité aux femmes assassinées

Hadda, 45 ans, tuée d’un coup de hache pour une histoire d’héritage est la dernière victime recensée par le site « Féminicides Algérie ». Elle devient ainsi la 43e femme assassinée en Algérie depuis le début de l’année. Sa disparition serait cependant restée méconnue si elle n’avait pas été publiée sur le site fondé par Wiame Awres et Narimane Mouaci. C’est justement pour ne pas que toutes ces femmes, tuées pour leur condition de femmes, tombent dans l’oubli que ces deux Algériennes ont eu envie de créer une plateforme de recensement des féminicides en Algérie.

End of content

No more pages to load