Book Club Féministe #1

On a refait le monde et comme vous, on en avait bien besoin !

Jeudi  29 octobre, à quelques heures d'un second confinement en France, nous nous sommes retrouvés dans le café culturel Chez Pauline, à Nice, pour notre premier Book club féministe de Nice. Nous avons discuté sans se connaître et masqué.es., du "principe de neutralité", de "placardologie", de l'absence de visibilité d'exemples féminins,  de "destinée individuelle", d'Alyssa Carson, de Patti Smith, du documentaire d'Arte sur Janis Joplin, du podcast "Histoires de Darons", du documentaire " no gravity", d'Eileen Gray...

Bref, pendant une bonne heure on a oublié, le chaos ambiant pour se plonger dans des échanges bienveillants et profonds.

On a partagé notre passion du temps long et suspendu des livres.

Sur la table pour cette première rencontre il y avait :

"Moi les hommes, je les déteste", de Pauline Harmange.

"Ce que je ne veux pas savoir", de Déborah Lévy

"Sisyphe est une femme. La marche du cavalier." de Genevièe Brisac

"Le coeur synthétique", de Chloé Delaume.


Si vous souhaitez participer au prochain Book Club féminsite de Nice, les infos sont par là : BCF.

#hautlescoeurs #bookclub #nicebookclub #cafelitteraire #lebookclubfeministenice #bookclubfeministe #clublecturefeministe

 

Related Posts

Nous sommes toutes des filles de violence

27/11/2019

Une de nous mourra peut-être des coups de poing ou de couteau d’un inconnu, ou des gifles d’un amant ou succombera par son silence douloureux.

Nous n’avons pas besoin d’une journée mondiale de lutte contre les violences faites aux femmes pour comprendre ce que la violence nous fait. Mais les privilégiés peuvent avoir besoin de plus de journées pour réaliser ce que nous vivons, ce que nous allons vivre, et ce qui nous tuera un jour.

Islam : substantif masculin (arabe islâm)

30/05/2020

Comment mesurer l’ampleur d’un événement historique comme la naissance de l’islam au début du VIIe siècle, quand les sources arabes dont on dispose sur l’emprise réelle de cet événement aussi bien sur les structures sociales que sur la vie des hommes de l’Arabie sont non seulement minces et fragmentaires, mais aussi et surtout, postérieures d’au moins un siècle et demi aux faits qu’elles relatent ?

Deux femmes puissantes

03/12/2019

Deux femmes mère et fille. Deux magistrates congolaises, la première présidente de tribunal et la seconde procureure, Jessica et Christine, ont réussi socialement et ont acquis une liberté si rarement concédée aux femmes de leur continent.