MUZZIKA ! « ILLUMINATIONS », LA BEAUTÉ INTEMPORELLE DES MUSIQUES EUROPÉENNES NON ÉCRITES

FRANCE-ESPAGNE-ITALIE :

CD « ILLUMINATIONS » - Samuel Cattiau, Quentin Dujardin, Matthieu Saglio, Léo Ullmann, Doron David Sherwin, Bijan Chemirani (Estrella - Agua Music).

Voilà un disque qui nous a enthousiasmée ! 6 jeunes musiciens d’aujourd’hui décident de faire revivre les « musiques non-écrites » d’Europe, à leur manière c’est-à-dire en puisant aussi dans les inspirations et improvisations d’aujourd’hui.

Leur projet, « Résonance », s’est effectué, depuis quelques années, en se produisant dans divers lieux sacrés - églises, abbayes, cloîtres - ainsi l’enregistrement de ce disque a eu lieu à l’Abbaye de Noirlac, dans la région de Bourges, labellisée « Centre Culturel de Rencontres ».

Chants du Moyen-Age ou de la Renaissance telles les mélodies sépharades de l’Espagne andalouse, musiques écrites puisant dans les traditions populaires, telles les chansons de l’Anglais John Dowland (1563-1626), ou encore chants sacrés chrétiens, du Moyen-Age à l’époque baroque : de nombreux chants spirituels donc, mais aussi des chansons d’amour, qui nous parlent de roses ou de larmes..

 

L’album s’ouvre par le célèbre « Ire me quiero, Madre », chant sépharade du 15ème siècle repris par de nombreux artistes aujourd’hui (très belle version notamment de l’Israélienne Yasmin Levy). Chant sublimé par la voix chaude et expressive de contre-ténor de Samuel Cattiau, qui module sa voix telle une voile, tantôt enflée et puissante, tantôt murmure de douceur. Samuel Cattiau dont la voix magnifique porte littéralement tout le disque…

Nos 6 musiciens sont tous des musiciens accomplis, souvent de formation classique, mais frottés à tous les styles musicaux dans leurs parcours professionnels. Nous reconnaissons ici le violoncelliste français Matthieu Saglio, déjà salué maintes fois par BABelmed, ou le percussionniste iranien Bijan Chemirani - et découvrons les autres - le guitariste belge Quentin Dujardin, le violoniste Léo Ullmann, et le cornettiste américain Doron David Sherwin.

L’audace de nos artistes est ici de s’approprier totalement des mélodies ou des textes - car parfois ils ont composé des musiques sur des textes seuls - en ajoutant leurs propres « variations et fioritures », comme il était d’usage à l’époque, mais « variations et fioritures » qui puisent aux musiques d’aujourd’hui.

Ainsi lorsque le violoniste Léo Ullmann se lance dans une improvisation de style tsigane (il accompagne souvent le célèbre violoniste hongrois Roby Lakatos), lorsque Quentin Dujardin fait sonner sa guitare comme un sitar (dans « Mâtines »), ou lorsque Doron David Sherwin, dans la sublime composition « Illuminations », en duo avec la voix de Samuel Cattiau, nous évoque une clarinette jazz d’une douceur infinie…

Un immense BRAVO pour ce disque rare et précieux, et nul doute qu’un de leurs spectacles, dans l’un des lieux sacrés où ils aiment se produire, doit être une expérience émotionnelle intense…

Disque produit avec l’aide de la Fédération Wallonie-Bruxelles, de la Fondation Eglises Ouvertes (Belgique), FRH (Future for Religious Heritage), Teresa Pinto & Q.Art (Pays-Bas).


www.resonance-music.fr

www.samuel-cattiau.fr

www.quentindujardin.be

Related Posts

MUZZIKA ! NATACHA ATLAS : LE JAZZ, FINALEMENT !

18/11/2019

Est-ce un clin d’oeil à Billie Holiday, pour annoncer d’emblée que le disque sera un disque de jazz ? Car impossible de ne pas songer à « Strange Fruit », la célèbre chanson de l’icône de jazz américaine, avec ce titre, « Strange Days », qui semble comme un clin d’oeil…

MUZZIKA ! PORTUGAL/CAP-VERTCARMEN SOUZA « The Silver Messengers »

01/10/2020

« Quand j’ai découvert, au cours de mon parcours musical, que bien avant ma naissance, un artiste construisait déjà des ponts entre le Cap-Vert et le jazz, ce fut une découverte humble et cruciale, et un point d’ancrage important dans ma vie et ma carrière » : voilà comment l’artiste portugaise Carmen Souza, née à Lisbonne de parents cap-verdiens, rend compte de l’hommage qu’elle rend dans cet album à Horace Silver (1928-2014), pianiste et compositeur de jazz américain dont le père était né au Cap-Vert, avant d’émigrer aux Etats-Unis. Et le titre de l’album - The Silver Messengers - est un clin d’oeil aux « Jazz Messengers », nom de la formation que dirigeait Horace Silver…

MUZZIKA ! Octobre 2019.Belgique-Balkans-Méditerranée: Matia Levréo & Tcha Limberger, Mediterranean Quartet

19/10/2019

Le violoniste et poly-instrumentiste belgo-manouche Tcha Limberger, qui ne cesse de multiplier les expériences et les échanges au sein de diverses formations - on le connaît notamment pour son ensemble Les Violons de Bruxelles - s’est ici uni avec trois autres musiciens formidables, pour improviser autour de rythmes et mélodies du pourtour méditerranéen. Avec Matia Levréro à la guitare, Guilhem Verger à l’accordéon et au saxophoine, et Simon Leleux aux percussions, ils nous offrent des compositions toniques, irriguées de cette formidable énergie des musiques manouches, mais aussi, parfois, mélancoliques comme peuvent l’être les musiques balkaniques…