DOSSIER. Viol et violence en Méditerranée

EDITO. Viol et violence en Méditerranée

Nathalie Galesne

Notre dossier « Viols et violences en Méditerranée » parcourt l’histoire et le présent de quatre pays – Algérie, Italie, Syrie, Tunisie - mettant en lumière la transversalité de moments tragiques où les femmes ont payé le prix fort des conflits auxquels leurs sociétés étaient exposées.

 

En Syrie, Le corps de la femme, un champ de bataille.

Amira Abdelnour

En Syrie, le soulèvement populaire a été réprimé à partir de 2011 avec une violence extrême. Les femmes qui ont participé à ce soulèvement depuis son début ont été la cible privilégiée du régime. Elles ont été utilisées comme arme de guerre. Ainsi le viol est pratiqué dans les centres de détentions, voire ailleurs, d’une façon systématique.

 

Tunisie : Les ailes brisées des femmes victimes de viol

Olfa Belhassine

Huit ans après la Révolution, la réticence des femmes à dénoncer leur violeur type, un agent de l’Etat sévissant sous le régime de l’ex président Ben Ali, s’explique par une crainte de devenir les pestiférées de la société. Ainsi que de semer rejet et stigmatisation au niveau de toute leur famille.

 

Viol durant la guerre de libération en Algérie. Le dernier tabou

Ghania Khelifi

De toutes les falsifications et censures de l'Histoire du pays pratiquées par les pouvoirs successifs en Algérie les viols des femmes pendant la guerre de libération restent les plus tenaces.

 

Interview de Pascal Blanchard

Ghania Khelifi

Spécialiste du fait colonial et de l’immigration en France, l’historien Pascal Blanchard a publié et codirigé plusieurs documentaires et ouvrages dont Sexe, race et colonies. Un recueil d'images choquantes qui rappellent ce que le système colonial peut faire du corps de l'Autre …

 

« Maroquinades », viols de masse en Italie en 1944

Nathalie Galesne

En France le terme « maroquinades» est encore largement méconnu : rien dans les programmes d’histoire, peu ou prou dans les médias. Mais que sait-on précisément de ces viols de masse perpétrés par les soldats du Corps Expéditionnaire Français en Italie au moment de ce qui aurait dû être une libération à part entière pour les populations et qui vira en un cauchemar dantesque ?

 

Related Posts

Rendez-Vous de l’Histoire 2019 à Blois : les «maroquinades » sorties de l’oubli

20/10/2019

Parmi la centaine de sujets traités lors de ce marathon intellectuel de cinq jours d’octobre - sous formes de conférences, expositions, tables-rondes, séances de cinéma-, deux rencontres ont abordé –ou esquivé- le très délicat sujet des «maroquinades». Ce mot qui sent le soufre et la peur de l’Autre a été forgé très vite, après les viols de masse commis lors de la Libération en 1944, par les troupes françaises coloniales. Les sources historiques s’accordent désormais pour une estimation de plus de 10.000 viols perpétrés sur la traversée militaire de l’Italie, blessant et mutilant une grande majorité de femmes mais aussi des hommes (voir l’article très complet de Nathalie Galesne dans le dossier « Viols et violences en Méditerranée, ndlr).

Le Soudan, un havre inespéré pour les réfugiés syriens

10/05/2019

Migrations, un horizon qui se dérobe · La guerre en Syrie a créé une vague de réfugiés sans précédent. La plupart des pays leur ont fermé les portes, à l’exception du Liban, de la Turquie et de la Jordanie. Mais un certain nombre d’entre eux ont trouvé un havre au Soudan, pourtant un pays pauvre et déchiré. La chute du président Omar al-Bachir pourrait menacer leur situation.

Les étudiants syriens dans le dédale des universités allemandes

20/05/2019

Migrations, un horizon qui se dérobe · Sept cent mille réfugiés syriens vivent en Allemagne, dont plus de la moitié ont moins de 25 ans, selon l’Office allemand d’échanges universitaires. À quoi sont-ils confrontés quand ils cherchent à entrer à l’université, eux dont les études ont été interrompues par la révolution et la guerre ?