Tunis: les forces de l’ordre dament le pion aux terroristes

tunis00A la veille des élections que la Tunisie s’apprête à vivre, la police tunisienne multiplie les victoires contre le terrorisme. Il est bien révolu le temps où les terroristes – jouissant de complicités en haut lieu - avaient le dessus. En plus, le Tunisien est sorti de sa neutralité. La police du pays n’est plus celle de la dictature, malgré tout. Les citoyens la soutiennent et l’informent de tout ce qui peut sembler suspect.

La police ne cesse de prouver son efficacité opérationnelle. Elle est visiblement mieux équipée et ses services de Renseignements sont devenus hautement performants. Mercredi, 22 octobre, elle déjoue une opération terroriste qui était sur le point d’avoir lieu à Kébili. Très vite, on découvre que ce groupe est en relation avec un autre près de Tunis. Sur les hauteurs du Kef, à la frontière algérienne, une mine explose mais sans faire de dégâts.

A Oued Ellil, près de la Manouba, dans la banlieue de Tunis, des terroristes retranchés dans une maison résistent aux forces de l’ordre (police, garde-nationale soutenues par les forces d’élite de l’armée). Un agent de la garde nationale (gendarmerie), le sergent Achref Ben Aziza, âgé de 23 est tué. Les terroristes utilisent des boucliers humains : leurs propres enfants de moins de trois ans.

tunis001Parfois reproche est fait aux forces de l’ordre de ne pas avoir écrasé l’infâme. Vendredi, 24 octobre, en fin de matinée, elles sont obligées de donner l’assaut. Bilan 5 terroristes liquidés dont 4 femmes, elles aussi armées de kalachnikov. Cela donne tout de suite des scènes de liesse à Oued Ellil et à Tunis. Le soulagement est grand. C’est une victoire. Un regain de nationalisme s’est emparé du pays. Journalistes, syndicalistes, jeunes sont mobilisés. « Dimanche nous leur répondrons en allant voter ». Jamais les Tunisiens n’ont autant aimé leur pays. Jamais le terrorisme n’a été désavoué avec autant de vigueur.

Il reste à espérer que le vote des Tunisiens n’ira pas vers ceux qui se sont montrés tolérants avec le terrorisme.

 


 

 Ben Salah
25/10/2014
 
 
 
 
 
 
 
 

Related Posts

Femmes au coeur du récit

10/06/2013

oum_110_cLes romans de Cécile Oumhani s’organisent le plus souvent autour de parcours féminins dont nous suivons la progression jusqu’à leur lente éclosion. Pourquoi les femmes occupent-elles cette place prédominante dans son œuvre ?

Les Tunisiens de France face à Charlie hebdo: entre colère et interrogation

05/02/2015

xxx yyycharly ink110La fusillade dans la rédaction du journal satirique Charlie Hebdo le 7 janvier et les morts dans la prise d’otages du magasin Hypercasher ont profondément choqué la communauté tunisienne en France. (Ebticar/ Inkyfada)

Journal du Citoyen n°4

15/11/2011

Journal du Citoyen n°4 Contrôle des élections, distribution problématique pour la presse indépendante au lendemain de la révolution... Le JDC poursuit son enquête sur la nouvelle donne démocratique en Tunisie. Cette publication est produite dans le cadre d’une formation de journalistes réalisée par l'Institut Panos et le Syndicat National des Journalistes Tunisiens.