2e Edition d’AllArtNow, Damas

 

2e Edition d’AllArtNow, Damas
Appel à propositions pour la 2e Edition du «AllArtNow International New Media Art Festival 2010» (Festival International de l’Art des Nouveaux Médias AllArtNow 2010).

AllArtNow, fondé en 2005 à Damas, est une initiative privée destinée à soutenir les arts contemporains en Syrie – en particulier les installations et l’art vidéo. L’un de ses objectifs principaux est la mise en réseau avec d’autres organisations (en Syrie et à l’étranger), pour coopérer dans le cadre d’activités, telles que des expositions, des ateliers et des échanges.

En 2009, AllArtNow a lancé la 1ère édition d’un Festival d’Art Vidéo.

Pour l’International New Media Art Festival de cette année, les organisateurs lancent un appel à propositions d’œuvres vidéo (format DVD), qui pourront être envoyées à l’adresse suivante:

The 2nd AllArtNow International New Media Art Festival 2010
AllArtNow office
Bab Musala St.
P.O. Box 14136
Damas
Syrie

Date limite: 15 Février 2010

Plus d’informations:
www.allartnow.com
info@allartnow.com

 


(25/02/2010)

 

Related Posts

Train pour la liberté du peuple syrien

30/11/2012

sy_treno_110Paris – Strasbourg – Paris. Mardi 11 décembre 2012 – départ de Paris à 10h.

Des personnalités du monde de la culture et du spectacle ont publié dans Libération du 16 novembre un appel à participer à cet événement destiné à faire pression sur l’Union européenne pour prendre des mesures concrètes d’aide au peuple syrien sur le terrain politique, logistique et humanitaire. 

1001 cartes pour les enfants de Syrie

15/11/2013

sy101 110Il existe plusieurs manières d’exprimer sa solidarité à l’égard du peuple syrien….L’une d’entre elle, jusqu’au 10 novembre, sera de réaliser pour eux l’une des «1001 cartes pour les enfants de Syrie».

Enlèvement de la blogueuse syrienne Amina Arraf

09/06/2011

Enlèvement de la blogueuse syrienne Amina Arraf Reporters sans frontières dénonce l’enlèvement, le 6 juin 2011, à Damas, de la blogueuse américano-syrienne Amina Arraf, aussi connue sous son pseudo Amina Abdullah, par trois hommes armés.