Femmes de Hassi Messaoud, le retour au lynchage

Femmes de Hassi Messaoud, le retour au lynchage
Hassi Messaoud


Plus d’une vingtaine d’associations féminines ont lancé une pétition cette semaine adressée au président de la république algérienne et aux institutions internationales exigeant la protection des femmes de Hassi Messaoud. Le calvaire, dans cette ville du sud algérien, des travailleuses venues du Nord a été révelé la semaine dernière par le journal El Watan. Le quotidien a publié des témoignages poignants de ces victimes qui ne trouvent aide ni auprès de leurs employeurs ni auprès de la police. Ce n’est pas la première fois que des femmes sont victimes de lynchages et de violences par des bandes d’hommes déchaînés. En 2001 elles étaient des dizaines a avoir été battues, violées et torturées par une horde d’hommes les accusant d’être des prostituées. Deux rescapées Rahmouna et Fatiha, dans un livre écrit par Nadia Kaci (lire entretien dans Babelmed) racontent cette nuit de cauchemar en 2001. Les associations en France ont appelé à des rassemblements devant l’ambassade d’Algérie à Paris pour dénoncer le silence des autorités qui n’ont pris aucune mesure pour mettre fin à ces exactions répétées contre les femmes. Le chômage des jeunes est souvent invoqué pour expliquer voir justifier cette violence. Les jeunes de Hassi Messaoud ville pétrolière n’est pourtant pas une destination pour l’emploi réservée aux femmes. Des hommes viennent de toutes les régions du Nord pour travailler dans les entreprises nationales ou étrangères. La situation socio-économique désastreuse de la population locale est plutôt due à une politique de développement défaillante et déséquilibrée. Les étrangers à Hassi Messaoud vivent dans une quasi-autarcie important biens et services de leur pays et ne consommant presque rien localement. Les femmes de Hassi Messaoud cibles de la haine ne sont employées qu’à des postes modestes dans l’entretien, la restauration ou la blanchisserie. Des emplois que les hommes ne sollicitent pas et n’accepteraient pas. Les évènements de Hassi Messaoud repose dans toute sa brutalité la condition des femmes en Algérie et la spoliation en toute impunité de leurs droits les plus élémentaires.

Pour participer à l’appel à soutenir les femmes d’Hassi Messaoud (Marche mondiale des femmes): http://www.prochoix.org

 

 


 

 

 

Ghania Khelifi
(26/04/2010)

 

Related Posts

Algérie, la dignité retrouvée

12/03/2019

Après l'ivresse de la victoire, les Algériens craignent désormais le saut dans l'inconnu. Le président Abdelaziz Bouteflika en poste depuis 1999 renonce à un cinquième mandat après des manifestations pacifiques depuis le 22 février dernier.

Les Rencontres de Strasbourg-Méditerranée. Lecture musicale

20/11/2014

alger lecri 110Cette lecture ouvre le cycle de rencontres « Mémoires et imaginaires des villes » proposées dans la perspective de la 9e édition du Festival Strasbourg-Méditerranée qui aura lieu du 21.11 au 05.12 2015 sur le thème «Rêver la Ville».

Immigration subsaharienne et droits de l’homme en Algérie

16/04/2007

Immigration subsaharienne et droits de l’homme en AlgérieL’action des ONG des droits humains contrariée par le manque de moyens. Bien qu’elle ne cesse de prendre de l’ampleur, l’immigration subsaharienne « illégale » en Algérie n’est pas encore une priorité pour les deux ligues algériennes des droits de l’homme, la LADH et la LADDH. Aucune des deux ONG n’a, pour le moment, lancé de campagne de sensibilisation à la situation des immigrés irréguliers subsahariens, dont l’écrasante majorité vit dans des conditions d’extrême précarité.