Globa-Napoli

Gomorra et Camorra
On a déjà beaucoup écrit sur la Camorra et Roberto Saviano ne fait pas de révélations particulièrement éclatantes dans son roman, alors pourquoi un tel succès? Peut être parce que le jeune auteur passe toujours après les faits et sait négocier subtilement entre le temps du drame et celui du reflux. Mais surtout, parce qu'en restituant la vérité, il répond, à la fois, au besoin de comprendre né de l’urgence du récit des mass médias et à l’impératif purement littéraire «il n’y a plus besoin des mots du chroniqueur, mais des mots littéraires, ceux qui entrent dans la plaies de la raison. La raison est une blessure, y entrer est un devoir» .
(Catherine Cornet)
Globa-Napoli
Tommaso Prestieri, le camorriste qui aime l’art
Il porte l’élégance des pays du sud, chemise et cravate noire, complet clair. Lorsqu’il ouvre les bras pour parler/déclamer, il dégage cette force vitale qui caractérisent les enfants de Naples. Tommaso Prestieri appartient à une puissante famille de camorristes de Secondigliano. Il est aussi un personnage à part qui fait autant parler de lui dans les faits divers criminels que sur la scène artistique : l’art est son péché mignon. Encore fugitif, il fut arrêté par la police alors qu’il assistait à un concert au Théâtre Bellini, en plein centre ville...
Globa-Napoli
«A Naples, nous pratiquons la tolérance par distraction»
Babelmed avait rencontré Alessandro Di Rienzo, co-réalisateur du film Istimaryya, à l’occasion du festival du documentaire méditerranéen du CMCA, qui lui avait décerné le prix de la «Créativité, première oeuvre». Je l’ai retrouvé à Naples pour parler de son film mais surtout parce qu’il est un vrai enfant de Naples et porte le même regard sur le Moyen-Orient et le Sud de l’Italie, soucieux, passionné et en perpétuelle recherche de correspondances…
Globa-Napoli
Une nuit dans la Gatta: Les femmes migrantes prostituées à Naples
J’arrive à la Gatta en vespa avec le grand Carletto, Lilia, la médiatrice moldave nous attend déjà devant le petit camping-car qui, matériellement, incarne “La Gatta” (La Chatte). Après plusieurs entretiens avec des opérateurs sociaux de la coopérative Dedalus, je sors cette nuit avec eux pour suivre ce projet phare de la coopérative sociale. Ce petit camping-car qui porte l’effigie d’une chatte noire sur son flanc parcourt depuis 7 ans les rues de la prostitution napolitaine.
Globa-Napoli
«A Naples avec sa précarité et ses difficultés l’immigré passe plus inaperçu»
Après avoir passé «Une nuit dans la Gatta», un entretien avec Nunzia Cipolla opératrice sociale du projet était fondamental pour comprendre les enjeux sociaux-culturels derrière cette initiative complexe. A travers l’étude et l’accompagnement des migrants, que peut-on comprendre de Naples et de ses problématiques? Quel rapport existe-il entre ces projets migratoires difficiles et soufferts et la «Napolitanité»?

Related Posts

Dossier. Les différentes étapes du projet H.O.S.T

05/05/2013

ah_110_dossierCentré sur la relation entre théâtre et recherche sociologique, le projet H.O.S.T. (Hospitality Otherness Society Theatre) a pour objectif d’enquêter sur les dynamiques migratoires dans la réalité des hommes et des femmes, sur les lieux pivots des routes méditerranéennes, transformant et matérialisant ensuite ces histoires en récit théâtral.

"Babelmed Monde arabe". Enquêtes et reportages en Méditerranée

15/06/2012

Loin des simplifications, les journalistes de «Babelmed Monde arabe» proposent, à partir de ce mois de décembre, une série d'articles sur les citoyens de la rive sud de la Méditerranée, en Algérie, Egypte, Jordanie, Liban, Lybie, Maroc, Palestine, Syrie, Tunisie.

Dossier Algérie - Egypte: les médias de la discorde

09/12/2009

Dossier Algérie - Egypte: les médias de la discorde On se souviendra longtemps du rôle central joué par les médias dans la crise diplomatique actuelle entre l’Algérie et l’Egypte. N’étaient-ce les journaux à grand tirage et les télévisions satellitaires qui les ont amplifiés, les échanges vifs entre supporters égyptiens et algériens ne seraient aujourd’hui que de simples anecdotes.