babelmed - Voyages - Egypte | babelmed,Mediterranean culture,Mediterranean society,information and debate in the Mediterranean,dossier and report in the Mediterranean,travel narrative in the Mediterranean,Art in the Mediterranean,spectacle in the Mediterranean,music in the Mediterranean,literature in the Mediterranean,poetry in the Mediterranean,Mediterranean cinema,Mediterranean theater,Mediterranean artist,culinary arts in the Mediterranean,Arab world moving,book in the Mediterranean,translation in the Mediterranean
Alexandrie
Alexandrie | babelmed | voyage - méditerranéeUne bibliothèque disparue, Alexandre le conquérant, les vers du poète Cavafy, l’âge d’or d’un cosmopolitisme suranné..Que retrouve-t-on de tout cela dans l’Alexandrie d’aujourd’hui? Que peut-on découvrir au delà de la nostalgie et du mythe inscrustés dans son nom? Et pourquoi continue-t-on de s’interroger sur son identité? Rencontres avec les écrivains Ibrahim Abdel Meguid et Robert Solé, suivies d’un colloque improvisé avec un groupe d’artistes et intellectuels alexandrins pour fouiller les dessous et ouvrir les perspectives d’une ville égyptienne à part...
 
Le verre voyageur
Le verre voyageur | babelmed | voyage - méditerranéeSadika a la passion du verre, elle lui invente des formes qu’elle expose dans un espace qui porte son nom. A l’occasion du prochain atelier qui s’y tiendra, elle s’est transformée en «souffleur de mots» qu’elle orne avec grâce pour raconter l’histoire d’un matériau nomade: «Je suis né du feu, au pays d’Egypte. Ma mère est de glaçure, et mon père de scories; mon être est de sable, mes enfants ont essaimé au fils du temps…»
 
A Alexandrie, un mythe reconstruit
A Alexandrie, un mythe reconstruit | babelmed | voyage - méditerranéeSur la Corniche d’Alexandrie trône aujourd’hui un mythe reconstruit en pierres et piscines: une bibliothèque nouvelle à quelques mètres de l’emplacement d'une des bibliothèques les plus fantasmées au monde: la Grande Bibliothèque d’Alexandrie. Comment donner forme à un mythe aussi prégnant? Aujourd'hui, les critiques autour du méga projet proposé, il y a 15 ans, par l’UNESCO vont bon train. Il est vrai que ce superbe soleil architectural est loin d'être idéal: peu de livres, un public incertain, une politique culturelle élitiste et floue. Cependant, les critiques furent-elles aussi passionnées ou aussi sévères lors de la construction de la Grande Bibliothèque François Mitterrand? Non. Ce qui dérange à Alexandrie, c’est la reconstruction du passé de la plus mythique des bibliothèques.
 
Le Caire des livres
«Un jour viendra où je m’enfuirai vers l’Orient.» Jabran Khalil Jabran. Lettre à May Ziyadé, 1925. Pendant des générations, le Caire nous a nourri de livres. Nous avons tous bu aux eaux du Nil, surtout à l’époque de Nasser. Et je vois couler le fleuve; il charrie des pyramides de rêves et une myriade d’étoiles comme dans la chanson de Mohamed Abdelwaheb.
 
Alexandrie, ses habitants d’un côté, son histoire de l’autre.
Alexandrie, ses habitants d’un côté, son histoire de l’autre. | babelmed | voyage - méditerranéeColloque sur les transformations de la ville de la diversité et du mélange. Pour s’interroger sur Alexandrie, son sens qui change sans cesse, ses époques, ses lieux, ses habitants, sa mer… pour réfléchir à «La réanimation» de la ville, entre la volonté de l’État et le rêve de ses habitants, il fallait une discussion qui s’écarte un peu des actes du colloque qui a eu lieu à la Bibliothèque d’Alexandrie sur le même sujet. La rencontre officielle était dominée par les patriarches de la nostalgie, les fils des temps anciens, qui ne sont plus que des exilés et des émigrants. Il fallait donc un colloque «alternatif» qui réunisse les personnalités culturelles vivant le présent de la ville, expérimentant son quotidien, et dont le ton et le langage soient liés à l’actualité et à ses soucis.
 
Une ville méditerranéenne par excellence
Youssef Bazzi   

Une ville méditerranéenne par excellence | babelmed | voyage - méditerranéeQuand on est en Alexandrie, on découvre que tout ce qui est hors d’usage, hors service, tout ce qui est inutilisable ailleurs, dans le monde de la consommation, continue ici à vivre et à fonctionner, tout à fait comme les voitures et les machines de la Havane ou Cuba.