babelmed - Voyages | babelmed,Mediterranean culture,Mediterranean society,information and debate in the Mediterranean,dossier and report in the Mediterranean,travel narrative in the Mediterranean,Art in the Mediterranean,spectacle in the Mediterranean,music in the Mediterranean,literature in the Mediterranean,poetry in the Mediterranean,Mediterranean cinema,Mediterranean theater,Mediterranean artist,culinary arts in the Mediterranean,Arab world moving,book in the Mediterranean,translation in the Mediterranean
Le cinquième Printemps de Sbeïtla
Le cinquième Printemps de SbeĂŻtla | babelmed | voyage - méditerranéeSbeĂŻtla, Tunisie, 23-26 mars 2005 A l’origine du Printemps de SbeĂŻtla, il y a la volontĂ© d’un jeune professeur de français de la rĂ©gion, Adnan Helali. Ou mieux encore, il y a un dĂ©nuement culturel, un appauvrissement que ce jeune a jurĂ© de vaincre. Il monte Ă  Tunis, convainc le Ministère du Tourisme et le Ministère de l'Education et de la Formation et le Service Culturel de l’Ambassade de France de lui faire confiance. Une jeune association voit le jour qui s’attelle Ă  donner de la vie Ă  la culture de la ville. SbeĂŻtla a un atout majeur: son patrimoine archĂ©ologique.
 
Du bon usage des murs
Du bon usage des murs | babelmed | voyage - méditerranéePour qu’un mur soit Ă  prĂ©server, il lui faut des fissures, des fĂŞlures, des failles, des fentes, des lĂ©zardes et des brèches comme dans le mur de Nefta. S’il n’y avait eu pas le mur de Nefta, j’aurais Ă©tĂ© tentĂ© de penser que toute cloison demande Ă  ĂŞtre abattue. Nefta a sauvĂ© tous les murs dans mon utopie.
 
Un voyage Ă  contresens
Un voyage Ă  contresens | babelmed | voyage - méditerranéeUn voyage Ă  contresens de deux jeunes parisiens vers Al Gezair, l’AlgĂ©rie, par le rĂ©alisateur Tony Gatlif qui signe avec Exils un de ses films les plus autobiographiques. Peaux et musiques sont, pour lui, l’unique façon de comprendre EXILS de Tony Gatlif le sentiment indĂ©finissable de l’exil.
 
Journal palermitain I
Journal palermitain I | babelmed | voyage - méditerranéeEmpruntant les traces des anciens voyageurs arabes, le journaliste tunisien Salah Bechir part Ă  la rencontre de la capitale sicilienne et d'une Ă®le pour qui la "MĂ©diterranĂ©e n’est pas une mer mais des mers..."
 
Alexandrie, ses habitants d’un côté, son histoire de l’autre.
Alexandrie, ses habitants d’un cĂ´tĂ©, son histoire de l’autre. | babelmed | voyage - méditerranéeColloque sur les transformations de la ville de la diversitĂ© et du mĂ©lange. Pour s’interroger sur Alexandrie, son sens qui change sans cesse, ses Ă©poques, ses lieux, ses habitants, sa mer… pour rĂ©flĂ©chir Ă  «La rĂ©animation» de la ville, entre la volontĂ© de l’État et le rĂŞve de ses habitants, il fallait une discussion qui s’écarte un peu des actes du colloque qui a eu lieu Ă  la Bibliothèque d’Alexandrie sur le mĂŞme sujet. La rencontre officielle Ă©tait dominĂ©e par les patriarches de la nostalgie, les fils des temps anciens, qui ne sont plus que des exilĂ©s et des Ă©migrants. Il fallait donc un colloque «alternatif» qui rĂ©unisse les personnalitĂ©s culturelles vivant le prĂ©sent de la ville, expĂ©rimentant son quotidien, et dont le ton et le langage soient liĂ©s Ă  l’actualitĂ© et Ă  ses soucis.
 
Carnet de méditerranée à New York
CĂ©cile Oumhani   

Carnet de mĂ©diterranĂ©e Ă  New York | babelmed | voyage - méditerranéeLa sortie de mĂ©tro dĂ©bouche sur un vaste carrefour oĂą il faut chercher loin le panneau de l’avenue mythique, celle du Moyen-Orient Ă  New York, dit-on. Les jeunes femmes enveloppĂ©es de leur hijâb marchent droit devant elles, figĂ©es par le froid de cet après-midi de fĂ©vrier. Un homme Ă  la longue barbe teinte au hennĂ© m’indique, lui aussi, que je ne dois pas m’être trompĂ©e. Avenue large comme celle qui porte le nom d’un ocĂ©an… Nul doute qu’elle loge tous les possibles d’un ailleurs qui s’est Ă©garĂ© ici sur cette rive de l’Atlantique.

 
Istanbul par Ferrandez
Istanbul par Ferrandez | babelmed | voyage - méditerranéeBabelmed.net a commencĂ© une revue des Carnets d’Orient que Jacques Ferrandez publie chez Casterman. Sorte de Delacroix contemporain, au regard diamĂ©tralement opposĂ© Ă  celui des Orientalistes d’hier, Ferrandez nous emmène Ă  Istanbul, qui fut la ville cosmopolite par excellence. De bazar en quai du Bosphore, de «vapĂĽr» pour la rive asiatique en ballade sur les Iles des Princes, de cafĂ©s en…cafĂ©s, Ferrandez nous fait partager sa vision de la mĂ©tropole turque, cette «Istanbul des peuples et des communautĂ©s, hymne Ă  la diversité». Sa vision et un peu de sa dĂ©sillusion aussi, tant il est frappĂ© par le nivellement du cosmopolitisme qui rĂ©sulte de la mondialisation.
 
Beyrouth encore
Beyrouth encore | babelmed | voyage - méditerranée«Je suis content de voir que la rue Al Hamra ressemble Ă  l’idĂ©e que je m’en faisais, que le front de mer est paisible, romantique et comme une plage de Bizerte, ouvert sur le lointain. Il y a ce Beyrouth et il y a l’autre. Le chauffeur Ă  qui je demandais lequel des deux Ă©tait le vĂ©ritable visage de Beyrouth me rĂ©pondit que c’était celui de la richesse se nourrissant de la misère, comme partout. A quelques kilomètres du centre ville s’étendent les quartiers pauvres, ceux de l’indigence appelĂ©e Ă  disparaĂ®tre dit-on. Il y a surtout les camps palestiniens…»
 
Journal palermitain II
Journal palermitain II | babelmed | voyage - méditerranéeSeconde partie du journal palermitain... ou de comment la Sicile, qui "peut sembler prĂ©tentieuse" allant jusqu'Ă  se prendre "pour un continent", finit par sĂ©duire notre voyageur. Ce dernier exprime alors son admiration enjouĂ©e pour cette terre qui a fait "de son ouverture une dĂ©fense et de son cosmopolitisme une identitĂ©."
 
A Alexandrie, un mythe reconstruit
A Alexandrie, un mythe reconstruit | babelmed | voyage - méditerranéeSur la Corniche d’Alexandrie trĂ´ne aujourd’hui un mythe reconstruit en pierres et piscines: une bibliothèque nouvelle Ă  quelques mètres de l’emplacement d'une des bibliothèques les plus fantasmĂ©es au monde: la Grande Bibliothèque d’Alexandrie. Comment donner forme Ă  un mythe aussi prĂ©gnant? Aujourd'hui, les critiques autour du mĂ©ga projet proposĂ©, il y a 15 ans, par l’UNESCO vont bon train. Il est vrai que ce superbe soleil architectural est loin d'ĂŞtre idĂ©al: peu de livres, un public incertain, une politique culturelle Ă©litiste et floue. Cependant, les critiques furent-elles aussi passionnĂ©es ou aussi sĂ©vères lors de la construction de la Grande Bibliothèque François Mitterrand? Non. Ce qui dĂ©range Ă  Alexandrie, c’est la reconstruction du passĂ© de la plus mythique des bibliothèques.
 

Début | Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivante | Fin

Page 9 sur 12