MUZZIKA ! Janvier 2007 | Nadia Khouri-Dagher
MUZZIKA ! Janvier 2007 Imprimer
Nadia Khouri-Dagher   
  MUZZIKA ! Janvier 2007 | Nadia Khouri-Dagher Le coup de coeur de babelmed

TITI ROBIN, Anita! – Naïve
Nous, on est des inconditionnels de Titi Robin, ce musicien voyageur qui nourrit une passion pour deux musiques, la gitane et l'orientale, et qui joue du 'oud, du bouzouk, et de la guitare. Né dans l'Ouest de la France, Titi est attiré dès les années 70 vers ces univers, et, alors que les "musiques du monde" ne sont pas encore "à la mode", l'artiste, qui fait aujourd'hui des tournées du Japon à l'Afrique du Sud en passant par toutes les capitales d'Europe, alors incompris des médias, fait ses débuts… dans les fêtes communautaires gitanes et arabes, en duo avec un joueur de tabla indien. "Pour moi, le métissage des musiques n'est pas une valeur: c'est une réalité. Cette musique, c'est mon univers, le reflet de ma vie. Voilà tout", dit-il simplement. Dans son dernier album, on reconnaîtra toute son énergie et toute sa joie, dans des compositions où, à son habitude, il mêle les univers qu'il aime,: "Taqsim y martinetes"; "Suite pour 'oud"; "Bahia flamenca", "Kali dance"; "La petite mer"… Un album magnifique, et qui devrait rencontrer le même succès que les précédents. L'album est aussi vendu avec le DVD du spectacle, pour les fans. A découvrir absolument: le site web de l'artiste, où l'on découvre toutes les facettes de ce musicien qui a plus d'une corde à son 'oud – compositeur de musiques de film, concepteur de spectacles,… – qui a l'âme d'un poète, et qui écrit merveilleusement bien.
www.naive.fr www.thierrytitirobin.com

MUZZIKA ! Janvier 2007 | Nadia Khouri-Dagher LIRICNA TRIO - Cousins - Nocturne -
Liat Cohen, guitariste, est israélienne; Nabil Khalidi, 'oudiste, est marocain; et Ricardo Moyano, guitariste, est espagnol-argentin. Tous trois, qui mènent chacun une brillante carrière séparément, se sont rencontrés à Paris, où ils sont passés pour perfectionner leur art. De cette rencontre est née une amitié, soudée par leur engouement pour un patrimoine commun: les musiques méditerranéennes et latines. Et notre trio – dont le nom est composé des premières lettres de chacun des trois prénoms - a enchaîné les concerts. L'album, fruit de cette belle rencontre, reflète la triple identité du groupe: "Uskudar", où l'on reconnaît une mélodie traditionnelle partagée par 7 pays de Méditerranée, comme le Liban, la Turquie, la Grèce ou l'Italie; "Navidad Negra", mélodie colombienne, où l'on entend l'Espagne ancienne résonner; "Air de Mujer", chant traditionnel judéo-espagnol; "Malika", composition de Nabil sur un rythme marocain; et d'autres pièces, traditionnelles ou créations. Un disque superbe, où vibre toute l'âme conviviale, voyageuse, et mélangée, de la Méditerranée.
www.nocturne.fr
www.liatcohen.com

ABED AZRIE, Suerte live in Berlin – Nocturne–
Le duende est, dans le chant flamenco, ce "je-ne-sais-quoi", comme dirait le musicologue Jankélévitch, qui fait que l'émotion est là ou pas. "Le duende est un pouvoir, non un faire", disait Federico Garcia Lorca. En Andalousie, l'on dit que "Le duende n'est pas dans la gorge; il monte en dedans depuis la plante des pieds". En arabe, le duende se dit tarab – les deux mots n'ont pas d'équivalent en français. Abed Azrié, chanteur syrien installé en France, salué par Yehudi Menuhin, nourrit une passion pour le flamenco. Le chanteur fait jouer ici ensemble trois formations, orientale, flamenca, et occidentale, et redonne vie à la poésie andalouse médiévale. Un album où l'on se réjouira du jeu de guitares de Jean-Baptiste Marino et Juan Carlos Principal, et où, en écoutant Ana Felip et Abed Azrié chanter en duo, chacun dans sa langue, l'on pourra mesurer l'extrême proximité, entre les musiques arabe et espagnole, des thèmes poétiques – amour déçu, souffrance, mélancolie pour les chants tristes – ou, lorsque la musique devient fête et gaieté, des rythmes, qui invitent à la danse.
www.nocturne.fr
www.doumtak.com

YVAN LE BOLLOC'H, Ma guitare s'appelle reviens–
Yvan Le Bolloc'h, c'est le grand blond qui jouait le play-boy de pacotille dans "Caméra Café", lee feuilleton à succès qui passait sur M6, devenu film. On ne le savait pas guitariste. Mais l'artiste avoue "deux passions: la musique gitane et le camping-car" – ce dernier n'étant qu'une version moderne de la nomade caravane! Entouré de musiciens membres des Gipsy Kings, avec Yannis Patrac à la guitare et au chant, Xavier Fernandez à la basse et Xavier Sanchez aux percussions, Yvan Le Bolloc'h se fait plaisir – et nous avec - avec des compositions tout à fait dignes du groupe gitan le plus célèbre de ces dernières années. Clin d'œil à la série télé qui l'a rendu célèbre, la chanson "Mi cafe", chantée en espagnol, comme tous les titres de l'album. Mieux que mille traités sur la construction de l'Europe: l'album d'un Breton, tombé amoureux de la musique gitane, qui produit un disque où on chante espagnol!
www.sonybmg.fr
www.maguitare.com
MUZZIKA ! Janvier 2007 | Nadia Khouri-Dagher CHEB NACIM, Algerian Raï -
Londres se met à produire du raï algérien: c'est bon signe pour ce genre qu'on disait à la recherche d'un nouveau souffle! Cheb Nacim, natif d'Algérie, est arrivé en France en 1992, et s'est produit dans de nombreux concerts aux côtés des plus grands du raï, Faudel, Cheb Mami, Chebba Fadela, ou Cheikha Rimitti, et notamment lors du grand concert-hommage à Cheb Hasni, en 1994, qui venait d'être assassiné à Oran. Cheb Nacim est parti à Londres en 1996, s'ouvrir à d'autres horizons musicaux comme la salsa, la rumba, et le flamenco. Au cours d'un concert, il est repéré par Hossam Ramzy, le génial percusionniste et compositeur égyptien qui vit à Londres, et qui lui propose de devenir son producteur. Voilà donc le premier CD de Nacim, où il reprend, en se les appropriant, de grands succès de Dahman el Harachi (comme "Ache dani n'andou ache dani n'khaltou" ou de Hasni (comme "Tal sabri tal"), mais où, surtout, il se révèle un auteur-compositeur de talent! Dans "El Waldine", vous aimerez autant la voix, puissante et douce et expressive juste comme il faut, que la composition musicale, mélodie parfaitement travaillée et arrangements orchestraux bien rythmés. Une nouvelle star du raï est née! Et les Anglais ont tiré – euh l'ont attiré - les premiers!
www.arcmusic.co.uk

ROSA NEGRA, Fado ladino –
Le ladino, cette tradition musicale des juifs d'Andalousie, est à la mode. Le fado aussi, porté par une nouvelle génération qui fait revivre ce patrimoine musical portugais. RosaNegra fait partie de ces nouvelles formations qui ont émergé récemment, réunissant cinq jeunes artistes qui ont eu envie de mêler fado et rythmes orientaux, rappelant que le Portugal faisait partie de l'Andalousie jadis. Baltazar Molina, formé à la guitare classique, a laissée tomber cette dernière pour se consacrer à la darbouka, avec laquelle il joue aussi dans plusieurs orchestres orientaux. Antonio Figueiredo, violoniste formé au Conservatoire national, s'ouvre aujourd'hui aux musiques d'ailleurs. Rui Filipe au piano et à l'accordéon, et Joao Rocha à la trompette, ont tous deux également reçu une formation classique. Réunis autour de la chanteuse Carmo, qui pose vêtue à l'Orientale sur la pochette, ils nous offrent un échantillon de chansons où, reprenant des standards du fado, tels "Vou de Beber a Dor" ou "Novo Fado da Severa", rendus célèbres par Amalia Rodriguez, ou avec des compositions plus originales, le violon se fait ondulation d'Orient, et la darbouka invite à une danse du ventre. Un album qui fera aimer le fado à ceux aiment la musique orientale… et vice-versa!
www.arcmusic.co.uk par Nadia Khouri-Dagher
(10/01/2007)