Eleonora d’Arborea, reine, sarde, féministe | Nella Condorelli, Nathalie Galesne
Eleonora d’Arborea, reine, sarde, féministe Imprimer
Nella Condorelli, Nathalie Galesne   
Eleonora d’Arborea, reine, sarde, féministe | Nella Condorelli, Nathalie Galesne  

Une journée à Oristano
«C’est une mauvaise copie de statue de la liberté, m’explique Pupa Tarantini, en me désignant le monument à la gloire d’Eleonora d’Arborea campé dans le centre d’Oristano. En fait, on ne dispose d’aucune image permettant de mettre un visage et une silhouette sur son nom.»
Eleonora d’Arborea, reine, sarde, féministe | Nella Condorelli, Nathalie Galesne
Campagne et Prix Eleonora d’Arborea: une figure pour honorer la bonne gouvernance des femmes

Le 4 décembre 2004 à Oristano (Sardaigne)
Le prix et la campagne qui empruntent leur nom au parcours exemplaire d’Eleonora d’Arborea, auteur en 1392 d’une loi condamnant les violences faites aux femmes, seront inaugurés le 4 décembre à Oristano à l’issu d’un colloque rassemblant élues, historiennes, journalistes, simples citoyennes de l’Europe et de la Mediterranée.
Eleonora d’Arborea, reine, sarde, féministe | Nella Condorelli, Nathalie Galesne  
Sous le signe d’Eleonora
Il y a un aspect fascinant dans l’histoire d’Eleonora d’Arborea qui s’élève telle un vol d’oiseaux au dessus des forteresses et des lagunes d’eaux limpides coincées entre la Méditerranée et la terre de Sardaigne, cette même mer et cette même terre qui abritèrent l’histoire personnelle et politique de la Juge avant qu’elle n’aille se nicher dans les entrailles de l’identité sarde.