Lampedusa | Tahar Bekri, Lampedusa, Musée d’Archéologie, Marco Nereo Rotelli
Lampedusa Imprimer
Tahar Bekri   

Lampedusa | Tahar Bekri, Lampedusa, Musée d’Archéologie, Marco Nereo Rotelli

 

Lampedusa

Si ta main se ferme comme la pierre

Si ton olivier fait peur aux oiseaux

Si ta porte est un rideau de fer

Si ta cloche est sourde aux cris de la mer

Si l’horizon remplit ton cœur d’épouvantails

Si ta carabine tire sur les radeaux de fortune

 

 

Comment peux-tu honorer la terre ?

 

 

Si ton cactus ne sait donner que des épines

Si ton muret est une frontière pour les rapaces

Si ta vigne ne partage pas ses raisins

Si ton rivage vomit les corps anonymes

Si ton cimetière ne vaut pas une prière

Si ton rêve est une mouette empaillée

 

 

Comment peux-tu aimer la liberté ?

 
 

 

*Ce poème a été exposé au Musée d’Archéologie à Lampedusa- Italie, Août-octobre 2011, sur invitation de l’artiste Marco Nereo Rotelli.