Le tombeau perdu d’Alexandre le Grand | Claudine Rulleau, Alexandre le Grand, Gilles Kraemer, Edward D. Clarke, Vivant Denon, Omar Sharif, Damir Niksic, Al Ahram Hebdo, Jean-Yves Empereur
Le tombeau perdu d’Alexandre le Grand Imprimer
Claudine Rulleau   

Le tombeau perdu d’Alexandre le Grand | Claudine Rulleau, Alexandre le Grand, Gilles Kraemer, Edward D. Clarke, Vivant Denon, Omar Sharif, Damir Niksic, Al Ahram Hebdo, Jean-Yves EmpereurArchéologues et historiens – c’est normal, c’est leur métier – mais aussi professeurs, journalistes, ouvriers, gardiens d’immeuble, fonctionnaires, employés… fouillent et cherchent encore en Égypte, plus de deux millénaires après sa mort, le tombeau d’Alexandre le Grand. Des centaines de fouilles creusent, entre autres, le sous-sol d’Alexandrie et de l’oasis de Siwa. Où, exactement, le conquérant a-t-il été enterré dans son fabuleux cercueil en or?

L’énigme a suscité au cours des siècles d’innombrables récits et hypothèses: de Diodore de Sicile (1er s. av. J.-C.) à Edward D. Clarke et Vivant Denon (XIXè s.) et à la pseudo “découverte” claironnée par les médias du monde entier en 1995, on cherche toujours.

Cette quête captivante a passionné, dès le début des années 1990, un jeune coopérant français en Égypte, Gilles Kraemer, qui a créé un personnage de reporter, Omar le Chéri (*) (clin d’oeil apprécié par le célèbre acteur de cinéma égyptien, Omar Sharif), parti à son tour sur les traces de la sépulture disparue.

Vingt ans plus tard, le célèbre graphiste de Bosnie-Herzégovine, Damir Niksic, met en images cette quête journalistique ; les aventures rocambolesques d’Omar le Chéri et de ses commensaux, le banquier chercheur allemand, Klaus, et l’archéologue égyptien, Khalil Hussein, paraîtront en feuilleton dans l’hebdomadaire égyptien francophone Al Ahram Hebdo pendant l’été 2011.

Le tombeau perdu d’Alexandre le Grand | Claudine Rulleau, Alexandre le Grand, Gilles Kraemer, Edward D. Clarke, Vivant Denon, Omar Sharif, Damir Niksic, Al Ahram Hebdo, Jean-Yves Empereur

Complétée par les explications plus sérieuses du non moins célèbre archéologue Jean-Yves Empereur, cette belle BD en noir et blanc vient d’être publiée par les éditions parisiennes Riveneuve. Une façon réjouissante de se replonger dans l’Histoire et dans l’atmosphère des souterrains enchantés d’Alexandrie.

 



Claudine Rulleau

24/06/2013

 

Le tombeau perdu d’Alexandre le Grand,

de Kraemer, Niksic & Empereur,

Riveneuve  éditions,

Paris, 2013, 96 p. , 15 €

 

(*) G. Kraemer a également créé une association du même nom, infos@olc-fm.org et www.omarlecheri.net , qui travaille depuis 1997 à développer, chez les jeunes collégiens et lycéens le goût de l’écriture journalistique, tout en se familiarisant avec les nouvelles technologies de l’information.