babelmed - Littérature | babelmed,Mediterranean culture,Mediterranean society,information and debate in the Mediterranean,dossier and report in the Mediterranean,travel narrative in the Mediterranean,Art in the Mediterranean,spectacle in the Mediterranean,music in the Mediterranean,literature in the Mediterranean,poetry in the Mediterranean,Mediterranean cinema,Mediterranean theater,Mediterranean artist,culinary arts in the Mediterranean,Arab world moving,book in the Mediterranean,translation in the Mediterranean
Une longue nuit d'absence, Yahia Belaskri
Mohamed Yefsah   

Une longue nuit d'absence, Yahia Belaskri | babelmed | littérature - poésie - livres - méditerranée«Une longue nuit d'absence» est le rĂ©cit d'une profonde nostalgie d'Oran. Yahia Belaskri, lui-mĂŞme, a grandi dans cette ville oĂą il a travaillĂ© en tant que responsable des ressources humaines, dans plusieurs entreprises algĂ©riennes, après des Ă©tudes de sociologie et avant de se tourner vers le journalisme.

 
L’enfer de la filiation
Kenza Sefrioui   

L’enfer de la filiation | babelmed | littérature - poésie - livres - méditerranéeLe nouveau roman de Marie Ndiaye dĂ©crit avec une intensitĂ© douloureuse la culpabilitĂ© dans les relations mère-fille.

 
«La revue Souffles 1966-1973. Espoirs de révolution culturelle au Maroc» de Kenza Sefrioui
babelmed   

«La revue Souffles 1966-1973. Espoirs de rĂ©volution culturelle au Maroc» de Kenza Sefrioui  | babelmed | littérature - poésie - livres - méditerranéeKenza Sefrioui consacre Ă  la revue maghrĂ©bine souffles une Ă©tude passionnante qui interroge et raconte une pĂ©riode essentielle de l’histoire du Maroc.

 
Toi, ma sœur étrangère Algérie-France, sans guerre et sans tabou de Karima Berger, Christine Ray
Marie JosĂ© Hoyet   

Toi, ma sĹ“ur Ă©trangère AlgĂ©rie-France, sans guerre et sans tabou de Karima Berger, Christine Ray | babelmed | littérature - poésie - livres - méditerranéeNos deux auteures, Ă©crivant Ă  la première personne tout en se mettant Ă  l’écoute de l’autre, tentent de se fondre en «un nous gĂ©nĂ©reux et complice», selon l’expression employĂ©e par Yasmina Khadra.

 
Fatema Mernissi: Quand la sociologie appuie le Printemps arabe
Kenza Sefrioui   
Fatema Mernissi: Quand la sociologie appuie le Printemps arabe | babelmed | littérature - poésie - livres - méditerranéeElle est la principale figure fĂ©minine de la sociologie au Maroc. Ses essais portent surtout sur la condition fĂ©minine au Maroc et dans le monde arabe, mais aussi sur le rĂ´le de la sociĂ©tĂ© civile et sur l’islam numĂ©rique.
 
La langue mère
Kenza Sefrioui   

La langue mère | babelmed | littérature - poésie - livres - méditerranéeLe dernier livre de Abdelfattah Kilito rassemble diverses notes de lecture, des articles et des confĂ©rences sur diffĂ©rents sujets, qui tous ont trait Ă  la langue arabe, dans son rapport aux autres littĂ©ratures et Ă  la traduction.

 
Une enfant de Vukovar
Emmanuel Vigier   

Une enfant de Vukovar | babelmed | littérature - poésie - livres - méditerranéePremier roman de d’Ivana BodroĹľi?, HĂ´tel Z raconte les annĂ©es de guerre en Croatie du point de vue d’une petite fille drĂ´le et lucide Succès dans les pays ex-Yougoslaves, il est enfin traduit en France.

 
La dame de Damas
Jean-Pierre Filiu   
La dame de Damas | babelmed | littérature - poésie - livres - méditerranée«C’est une guerre civile Martelait le tyran De sa voix haut perchĂ©e De bourreau nĂ©gligent Le concert des nations Endossa le postiche Remplissez les charniers On ne prĂŞte qu’aux riches…» Poème Ă©crit par Jean-Pierre Filiu et rĂ©citĂ© par Sapho.
 
Entretien avec Elisabeth Daldoul, fondatrice des Ă©ditions Elyzad-Clairefontaine
CĂ©cile Oumhani   
Entretien avec Elisabeth Daldoul, fondatrice des Ă©ditions Elyzad-Clairefontaine | babelmed | littérature - poésie - livres - méditerranéeElisabeth Daldoul a fondĂ© les Ă©ditions Elyzad-Clairefontaine il y a dĂ©jĂ  presque cinq ans. Ă€ Tunis, Ă  Paris ou ailleurs, elle dĂ©fend ses auteurs et ses livres toujours avec la mĂŞme passion. Passer un moment avec elle, lors d’une rencontre ou devant un cafĂ©, c’est entrer en littĂ©rature, franchir le seuil oĂą mots et Ă©crits vĂ©hiculent les Ă©motions, les sentiments qui permettent l’envol vers l’ailleurs, vers ces rĂ©flexions oĂą s’épellent les possibles du monde.
 
Nawal el Saadawi. Portrait d’une militante
Jalel El Gharbi   
Nawal el Saadawi. Portrait d’une militante | babelmed | littérature - poésie - livres - méditerranée«Je continuerai Ă  Ă©crire. J’écrirais mĂŞme si on m’enterrait. J’écrirais sur les murs, si on me confisquait crayons et papiers. J’écriai par terre, sur le soleil et sur la lune. L’impossible ne fait pas partie de ma vie.» Nawal el Saadawi.
 

Début | Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivante | Fin

Page 9 sur 44