babelmed - Littérature | babelmed,arts et spectacles méditerranée,
culture et société méditerranée,
culture méditerranéenne,
différence culture méditerranée,
dossier femmes méditerranée,
dossier jeunes méditerranée,
dossier monde arabe méditerranée,
dossier reportage méditerranée,
langue différence méditerranée,livres,voyage,syrie
Le soleil sous les armes. Kateb Yacine, Jean Sénac, Mohamed Dib
Habib Tengour   
C’est par une œuvre unique en son genre, étrange, fracassante et «sauvage» que la littérature algérienne s’imposa au monde comme la nation était en train de le faire dans la lutte armée. En 1956, paraissait le roman de Kateb Yacine, Nedjma, saluée comme un événement par les plus grands critiques parisiens, tandis que la poésie de Sénac vibrait de l’espoir dont l’Algérie était, à ses yeux, porteuse. Toutefois, si la plupart des grands noms de la littérature algérienne se sont fait connaître pendant la guerre de libération, beaucoup sont morts ou se sont tus sans avoir accompli une œuvre. Seul Mohammed Dib a poursuivi avec patience et sans fracas une œuvre sans compromission avec le pouvoir, dégagée des contingences idéologiques et du faux problème linguistique.
 
Archéologie
L’expression littéraire de l’algérianité au sens moderne, celui qui se confond avec l’Etat-nation, est récente; elle est en fait étroitement liée au mouvement national du début du siècle. La Numidie a cependant fécondé des œuvres littéraires de grande envergure.
 
Sadek est parti
Comme le lait, caillé à point pour recevoir la datte Comme ce vin par ces années de cave Assez épais pour affronter D’incomparables coupes Sadek est parti…
 
DIVENTARE MINORITARIO, un libro di Salmon Christian e Hanimann Joseph
DIVENTARE MINORITARIO, un libro di Salmon Christian e Hanimann Joseph | babelmed | littérature - poésie - livres - méditerranéeChristian Salmon, scrittore francese, fondatore del Parlamento internazionale degli scrittori, direttore della rivista «Autodafé» sarà in Italia il 15-16-17 gennaio per promuovere "Diventare Minoritario" pubblicato da Bollati Boringhieri (traduzione Maria Nadotti). Una riflessione che difende “una nuova politica della letteratura” e si interroga sul concetto di “parlamento immaginario” in una “Conversazione con Salman Rushdie, Wole Soyinka e Russel Banks”.
 
Le “Mur” de Simone Bitton
Le “Mur” de Simone Bitton | babelmed | littérature - poésie - livres - méditerranéeOn a beaucoup parlé et écrit autour du documentaire de Simone Bitton, réalisatrice qui revendique depuis longtemps une double culture, juive et arabe. Faut-il s’en étonner? «Mur» raconte avec courage une des réalités les plus révoltantes du conflit israélo-palestinien.
 
Le piège de la langue
La littérature algérienne d’expression française est tourmentée par une mauvaise conscience, un remords souterrain et sournois, celui de «la langue étrangère» qui a muselé de nombreux auteurs, au grand réconfort de la bureaucratie en place. Graphie arabe ou française, le problème de la coupure avec les langues parlées par le peuple, les langues maternelles, subsiste néanmoins.
 
«La trace ou la cicatrice: prémisses d’une littérature». Avant Propos
Habib Tengour   
Poète, écrivain et sociologue, Habib Tengour est né à Mostaganem en 1947. Il se partage depuis toujours entre l’Algérie et la France. Il a publié plusieurs récits dont Le vieux de la montagne (Sindbad,1983), Sultan Galièv (Sindbad, 1985), L’épreuve de l’Arc (Sinbad, 1990), Gens de Mosta (Sindbad, 1997). Quatre séquences composent ce dossier de Habib Tengour sur la littérature algérienne de langue française. En voici l’avant-propos.
 
Devenir Minoritaires, pour une nouvelle politique de la littérature
Devenir Minoritaires, pour une nouvelle politique de la littérature | babelmed | littérature - poésie - livres - méditerranéeL’écrivain français Christian Salmon était en Italie les 15, 16 et 17 janvier dernier pour présenter son livre "devenir Minoritaires" (Diventare minoritari) à l'occasion de sa parution chez Bollati Boringhieri. Fondateur du Parlement International des Ecrivains 2003, directeur de la revue “Autodafè”, Christian Salmon ouvre une réflexion pour tenter de cerner «une nouvelle politique de la littérature» et s’interroge sur le concept de «parlement imaginaire» en compagnie de Salman Rushdie, Wole Soyinka e Russel Banks avec lesquels il converse dans cet ouvrage”. (Versione italiana)
 
Sous le signe d’Eleonora
Il y a un aspect fascinant dans l’histoire d’Eleonora d’Arborea qui s’élève telle un vol d’oiseaux au dessus des forteresses et des lagunes d’eaux limpides coincées entre la Méditerranée et la terre de Sardaigne, cette même mer et cette même terre qui abritèrent l’histoire personnelle et politique de la Juge avant qu’elle n’aille se nicher dans les entrailles de l’identité sarde.
 
Ziad filme ça
Ziad filme ça | babelmed | littérature - poésie - livres - méditerranéeOn avait gardé un bon souvenir de West Beyrouth, le premier opus de Ziad Doueiri. Six ans plus tard, le jeune réalisateur libanais revient sur le grand écran avec Lila dit ça, un film d’une insolente poésie inspiré d’un roman érotique publié en 1996 par un mystérieux Chimo.
 

Début | Précédente 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 Suivante | Fin

Page 39 sur 43