babelmed - Littérature | babelmed,Mediterranean culture,Mediterranean society,information and debate in the Mediterranean,dossier and report in the Mediterranean,travel narrative in the Mediterranean,Art in the Mediterranean,spectacle in the Mediterranean,music in the Mediterranean,literature in the Mediterranean,poetry in the Mediterranean,Mediterranean cinema,Mediterranean theater,Mediterranean artist,culinary arts in the Mediterranean,Arab world moving,book in the Mediterranean,translation in the Mediterranean
Juifs et Maltais de Tripoli
Juifs et Maltais de Tripoli | babelmed | littérature - poésie - livres - méditerranéeJack Arbib se dĂ©crit lui-mĂȘme comme un “passeur de frontiĂšres” qui colporte ses mots dans les ports du Levant, essayant de comprendre les idiomes de la MĂ©diterranĂ©e. NĂ© Ă  Tripoli, il vit aujourd’hui Ă  Jaffa mais il est souvent sur la route. Ensemble, nous avons parlĂ© des Juifs et des Maltais en Libye

 
Neige d’avril, Ă  Salah StĂ©tiĂ©
Splendeur de la neige, don d’avril au paysage qui advient. Il y a une heure Ă  peine, Salah StĂ©tiĂ©, vous m’avez confiĂ© votre valise, le temps d’aller acheter un journal avant d’aller prendre place sur ce train qui nous ramĂšne de Montpellier Ă  Paris...
 
Amira Hass, la Passe-muraille
Amira Hass, la Passe-muraille | babelmed | littérature - poésie - livres - méditerranéeAmira Hass est juive, israĂ©lienne correspondante pour le journal israĂ©lien Haaretz et la seule journaliste de son pays qui parle de ses voisins, de l’intĂ©rieur. La nouvelle maison Ă©dition «Fuso Orari», du journal italien «Internazionale» publie ce mois un recueil de ses lettres de Palestine et IsraĂ«l Ă©crites entre 2001 et 2005, son titre est transparent: «Demain sera pire».
 
Ecrire dans la langue de l’autre, un dĂ©bat encore ouvert?
Bien que la crĂ©ation maghrĂ©bine ait fĂ©condĂ© la littĂ©rature française en lui donnant des Ɠuvres immenses dont elle ne saurait se dĂ©faire, il semblerait que les questions de langue et d’identitĂ© collent toujours Ă  la peau de l’auteur maghrĂ©bin. Ne lui rappelle-t-on pas sans cesse ses origines, lui intimant d’un cĂŽtĂ© comme de l’autre, dans son propre pays ou en France, de s’expliquer sur le choix de son outil d’expression ?
 
Portrait d’Albert Memmi
MĂȘme gĂ©nĂ©ration que celle de Dib, Albert Memmi naĂźt en 1920 Ă  Tunis. Il se fait remarquer Ă  la fin des annĂ©es 50 en publiant Portrait du colonisĂ©, une pierre lancĂ©e dans la mare stagnante d’un colonialisme qui a commencĂ© sa lente dĂ©rive et Ă  propos duquel Jean-Paul Sartre, qui prĂ©faça le livre, Ă©crivit «cet ouvrage sobre et clair se range parmi les ‘gĂ©omĂ©tries passionnĂ©es’: son objectivitĂ© calme, c’est de la souffrance et de la colĂšre dĂ©passĂ©es».
 
Erri De Luca: Solo Andata, migration et poésie
Nathalie Galesne   

Erri De Luca: Solo Andata, migration et poĂ©sie | babelmed | littérature - poésie - livres - méditerranéeNous serons vos serfs, les fils que vous ne faites pas, nos vies seront vos livres d’aventures. Nous portons HomĂšre et Dante, l’aveugle et le pĂšlerin, l’odeur que vous n’avez plus, l’égalitĂ© que vous avez subordonnĂ©e. D’aussi loin qu’ils arrivent, Ă  des millions de pas, ceux qui vont Ă  pied ne peuvent ĂȘtre arrĂȘtĂ©s.

 
Le «témoignage» ambigu de Abdallah Laroui
Le «tĂ©moignage» ambigu de Abdallah Laroui | babelmed | littérature - poésie - livres - méditerranéeLe livre, «Hassan II et le Maroc», a suscitĂ© beaucoup de rĂ©actions, parce qu’il apporte un Ă©clairage Ă  la fois subtil et personnel sur l’histoire de ces quarante derniĂšres annĂ©es, histoire qui renferme par ailleurs encore d’innombrables zones d’ombre. Mais c’est surtout parce qu’il offre une vision de la personnalitĂ© du dĂ©funt roi, sous des angles qui, bien qu’intĂ©ressants, vont souvent Ă  contre-courant des sentiments et des analyses dĂ©veloppĂ©es depuis quelques annĂ©es au pays.
 
Voyages contemporains Ă  travers les mythes
Voyages contemporains Ă  travers les mythes | babelmed | littérature - poésie - livres - méditerranéeWajdi Mouawad vient de recevoir pour sa piĂšce "Littoral" le MoliĂšre du meilleur auteur dramatique francophone. En refusant le prix qui lui Ă©tait dĂ©cernĂ©, le jeune dramaturge libano-canadien a tenu Ă  dĂ©noncer l'indiffĂ©rence des directeurs de thĂ©Ăątre face aux textes thĂ©Ăątraux contemporains. Nous republions un article rĂ©cent prĂ©sentant son travail.
 
Mohamed Dib ou la luminositĂ© d’une langue pleinement assumĂ©e
Mohamed de Dib a Ă©difiĂ©, pugnace et serein, un ensemble nourri par une crĂ©ation qui mĂȘlait sa propre quĂȘte Ă  celle des mots, dĂ©passant ainsi par sa pratique le sempiternel dĂ©bat sur les affres de l’exil, de la dĂ©chirure, et des comptes Ă  rendre sur sa langue d’écriture.
 
Kateb Yacine, l’écriture et la dĂ©chirure
La relation qu’entretient Kateb Yacine avec la langue française est opposĂ©e Ă  celle de Dib. C’est une position de fracture, de passage et d’abandon, qui se rĂ©vĂšle dans le parcours tourmentĂ© de sa carriĂšre littĂ©raire. Le français est pour lui une langue de transition et d’aliĂ©nation dont il a souhaitĂ© se dĂ©faire totalement au profit de l’arabe parlĂ© et du thĂ©Ăątre populaire.
 

Début | Précédente 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 Suivante | Fin

Page 38 sur 44