babelmed - Dossiers - Maroc | babelmed,Mediterranean culture,Mediterranean society,information and debate in the Mediterranean,dossier and report in the Mediterranean,travel narrative in the Mediterranean,Art in the Mediterranean,spectacle in the Mediterranean,music in the Mediterranean,literature in the Mediterranean,poetry in the Mediterranean,Mediterranean cinema,Mediterranean theater,Mediterranean artist,culinary arts in the Mediterranean,Arab world moving,book in the Mediterranean,translation in the Mediterranean
La difficile reconversion
La difficile reconversion | babelmed | dossier - reportage - méditerranéeLa culture du cannabis fait vivre une grande partie de la population misérable des montagnes du Rif, mais les agriculteurs n’en retirent que des miettes. Le chiffre d’affaires sur le marché est estimé à 12 milliards de dollars, mais seuls 2 % de ce montant échoit aux cultivateurs…
 
Jeunesse sur fond de politique marocaine
Jeunesse sur fond de politique marocaine | babelmed | dossier - reportage - méditerranéeLa date anniversaire des attentats du 16 mai a monopolisé l’actualité marocaine, mais l’exploitation idéologique des événements montre que les méthodes de gouvernement ne changent guère au Maroc. Un vent de fraîcheur a soufflé cependant en fin de mois sur Casablanca avec le Boulevard des Jeunes musiciens, rendez-vous qui s’affirme de plus en plus comme le lieu de la musique de la contestation, la tribune d’une jeunesse mal dans son pays et qui crie fort sa haine et sa détresse.
 
Coupe du monde 2010 : déception et rancoeurs
Coupe du monde 2010 : déception et rancoeurs | babelmed | dossier - reportage - méditerranéeGrosse Déception au Maroc dont la candidature à l’organisation du mondial vient d’être rejetée à Zurich au profit de l’Afrique du Sud. Depuis longtemps déjà le sport est la proie des idéologies, de la politique et de l’argent. Aujourd’hui la FIFA illustre bien ce que devient le sport à l’ombre de la mondialisation libérale. Occasion ratée: organiser la coupe dans un pays arabe aurait contribuer à rapprocher les peuples et à vider de son sens la logique de confrontation des civilisations.
 
Les grivoiseries du mois d’avril dans la presse
Les grivoiseries du mois d’avril dans la presse | babelmed | dossier - reportage - méditerranéeOn dit que les Marocains ne lisent pas la presse? C’est vrai en général. Mais il leur arrive parfois, comme en ce mois d’avril, de fréquenter assidûment les kiosques, de s’arracher certaines publications. A quelques jours d’intervalle, deux publications furent épuisées, en l’espace de quelques heures. Ce qui est un phénomène rare au Maroc. Et lorsqu’on ne trouvait plus les journaux, des amis serviables en faisaient des copies et nous les faxaient. Pendant plusieurs jours, les gens, qui raffolent des histoires sortant de l’ordinaire, ne parlaient que du contenu des articles de ces journaux. Plus sérieusement, la presse en ce mois d’avril s’est surtout préoccupée des réformes constitutionnelles en perspective. Tout le monde en parle, à droite comme à gauche, l’Etat comme la société civile. A force d’en parler, on va peut-être finir par les engager, ces réformes tant attendues.
 
L’ultime (?) échec de la Ligue arabe
L’ultime (?) échec de la Ligue arabe | babelmed | dossier - reportage - méditerranéeLe 16e sommet de la Ligue arabe aura-t-il finalement lieu ou pas ? C’est la question qu’on se pose encore, et rien ne laisse entrevoir une réponse. Les ministres des affaires étrangères des pays arabes furent sidérés le samedi 27 au soir à l’annonce du report (annulation?) du sommet des Chefs d’Etat qui était prévu pour le 29 et 30 mars. Les spéculations et les commentaires vont bon train dans la presse et chez les commentateurs sur les raisons de ce report brusque décidé par le président tunisien Ben Ali.
 
Les cinéastes marocains et «l’avance sur recettes»
Des discussions âpres sont engagées depuis le début de l’année sur les changements introduits dans les formules de l’aide accordée au cinéma par l’Etat marocain.
 
Ces Marocains qui sèment la terreur
Ces Marocains qui sèment la terreur | babelmed | dossier - reportage - méditerranéeLes attentats du 11 mars à Madrid poussent à réfléchir à la nature et l’évolution de cette nouvelle forme de terrorisme mondialisé qui porte le label d’Al-Qaïda. C’est une forme nouvelle parce que relativement récente.
 
Jawhara, fille de prison: Une chronique des années de plomb qui raconte le passé au présent antérieur
Jawhara, fille de prison: Une chronique des années de plomb qui raconte le passé au présent antérieur | babelmed | dossier - reportage - méditerranéeJawhara de Saad Chraïbi sur les années de plomb n’a pas réussi a touché le public marocain. Le film est en effet globalement défavorable parce que, pour ceux nombreux qui ont vécu la période ou en ont souffert, il n’est pas parvenu à présenter une construction dramatique qui illustre pertinemment l’époque.
 
La femme marocaine, un peu libérée par la loi, mais toujours prisonnière de son image
La femme marocaine, un peu libérée par la loi, mais toujours prisonnière de son image | babelmed | dossier - reportage - méditerranéeL’ennemi peut-être le plus redoutable du changement est l’image qu’on se donne encore de la femme. Alors qu’elles envahissent pratiquement toutes les sphères de l’activité sociale, alors même que dans l’enseignement leurs effectifs dépassent souvent ceux des hommes, le système éducatif continue à perpétuer une image dégradante des femmes, loin des schémas de l’égalité hypothétique vantée par le nouveau code.
 
Le séisme d’Al Hoceima: Ces régions oubliées où même la terre tremble de colère et de rage
Le séisme d’Al Hoceima: Ces régions oubliées où même la terre tremble de colère et de rage | babelmed | dossier - reportage - méditerranéeLe tremblement de terre qui a durement frappé Al Hoceima et sa région a fait officiellement plus de 600 victimes, autant de blessés et plusieurs dizaines de milliers de sinistrés. Les échos de la catastrophe ont été largement relayés par les chaînes de télévision et les agences marocaines et étrangères, surtout européennes. La population de la région, les ONG, locales et internationales, se sont mobilisées pour encadrer et soutenir les victimes. En revanche, l’administration a montré son manque de préparation pour gérer ce genre de situation, ce qui a suscité, dans les premiers jours après la catastrophe, le mécontentement de la population.
 
Promenade dans un souk.
Promenade dans un souk. | babelmed | dossier - reportage - méditerranéeLe 10 ème Salon international du livre et de l’édition, qui s’est tenu à Casablanca du 13 au 22 février 2004, a commencé dans l’indifférence et s’est achevé dans le brouhaha et le désordre.
 
Rahma et les Bandits
babelmed   
Rahma et les Bandits | babelmed | dossier - reportage - méditerranéeA l’affiche dans les cinémas marocains depuis plusieurs semaines, le long métrage de Omar Chraïbi (Rahma) et le premier film de Saïd Naciri (Les Bandits) ont été bien accueillis par le public. Bien que modestes, ces deux films mettent en lumière le potentiel réel du cinéma marocain.
 
Sites culturels
 
Journaux au Maroc
 
Ahmed Bouzfour: l’écrivain qui a osé dire non!
Ahmed Bouzfour: l’écrivain qui a osé dire non! | babelmed | dossier - reportage - méditerranéeLe 23 janvier 2004, lors de la cérémonie de remise du Prix du Maroc (prix parrainé par le ministère de la culture et qui récompense des œuvres sélectionnées par son jury), l’écrivain Ahmed Bouzfour a décliné la récompense. Il ne s’est pas contenté de refuser le prix, il a justifié son geste par une déclaration assez virulente. Qu’est-ce qui a poussé cet auteur tranquille, sans engagement politique et qui a toujours évolué loin des feux de la rampe à faire cette sortie médiatique, à rompre le sommeil léthargique d’un ministère indigent et de la si peu crédible Union des écrivains du Maroc?
 
Maroc: les multiples visages de la censure
Depuis quelques années au Maroc, une lutte est engagée par la société civile sur plusieurs fronts pour revendiquer plus de liberté. Comme pour prendre au mot le pouvoir, qui ne cesse de clamer sa volonté de «démocratiser» et de «moderniser» le pays. On ne s’y attendait pas vraiment, mais cette lutte fut menée (et l’est encore aujourd’hui) surtout par des associations, des organisations de défense des droits de l’Homme et la presse indépendante.
 
Festivals en Maroc
 
Sites des publications
 
Hebdomadaires
 
La démocratie pour sortir du despotisme ou «Du passé faisons table rase»
La démocratie pour sortir du despotisme ou «Du passé faisons table rase» | babelmed | dossier - reportage - méditerranéeHéritage et rupture dans la pensée politique arabo-musulmane de Mohamed Mouaqit est à mon sens l’essai le plus intéressant de l’année 2003. L’auteur y fait preuve d’une audace et d’une subtilité dans l’analyse des plus précieuses.
 

Début | Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivante | Fin

Page 9 sur 10