babelmed - Dossiers - Liban | babelmed,Mediterranean culture,Mediterranean society,information and debate in the Mediterranean,dossier and report in the Mediterranean,travel narrative in the Mediterranean,Art in the Mediterranean,spectacle in the Mediterranean,music in the Mediterranean,literature in the Mediterranean,poetry in the Mediterranean,Mediterranean cinema,Mediterranean theater,Mediterranean artist,culinary arts in the Mediterranean,Arab world moving,book in the Mediterranean,translation in the Mediterranean
Soyez une fureur tumultueuse dans le calme feutré
En ces instants décisifs que vit mon peuple, j’en appelle à votre lucidité pour que vous compreniez cette cause humanitaire, et que nous oeuvrions pour que cessent les meurtres collectifs perpétrés au quotidien au vu et au su du monde "civilisé".
 
Beyrouth le 30 juillet 2006
Je suis seul avec les images et les cris des victimes du nouveau carnage commis par l'armée israélienne: le village de Qana, à l'Est de Tyr, contrôlé par les Forces de l'ONU, célèbre par les noces bénies par un certain Jésus il y a deux millénaires, célèbre par un carnage commis par l'armée israélienne le 16 avril 1996 (avant-dernière en date des agressions israéliennes sur le Liban), QANA, CE MATIN, A DE NOUVEAU ETE LA CIBLE DES CRIMINELS DE TSAHAL: une habitation de trois étages ou dormaient une cinquantaine de civils, pour la plupart des femmes et des enfants, a reçu la carte de visite d'un superbe pilote israélien, aux nerfs d'acier et à l'étincelante technologie, capable de déchirer le ciel et d'atteindre une cible avec une précision admirable (camion de ravitaillement, camionnette surchargée de réfugiés, antenne de télécommunication, vélomoteur(!)…),
 
Nous allons bien, et vous? III
Beyrouth le 21 juillet 2006 Une nouvelle lettre du théâtre Shams. "Si vous croyez à la communion des esprits, pensez avec nous, imaginez avec nous, proclamez avec nous, l'internationale de l'homme, le droit de chaque homme d'être pour tous les autres hommes l'expression intégrale de l'humanité entière."
 
La guerre ou le retour pour les Libanais aux réflexes d'une mémoire réactivée
Ma mère prépara la valise de l’abri. Ce faisant, elle n’était ni pressée, ni émue, ni apeurée. Elle prenait tout son temps pensant à tout ce dont on pourrait avoir besoin au cas où il nous faudrait descendre précipitamment dans les abris. Ma mère ne savait pas que nous aurions à le faire, mais elle savait sans aucun doute que, contraints à nous réfigiés à la cave, nous n’aurions nullement le temps de prendre nos affaires.
 
Nous allons bien, et vous ?
Beyrouth, le 17 juillet 2006 Du théâtre Shams de Beyrouth, Roger Assaf dénonce, avec plusieurs personnalités, le carnage systématique de la population civile libanaise, prisonnière du fait de la destruction de toutes les voies d’accès aux autres régions : "À l'heure actuelle, écrit-il, l'armée israélienne utilise des bombes interdites par les conventions internationales: phosphore et gaz toxiques, bombes à implosion, à fragmentation, à déflagration (clusterbombs)...Le massacre des enfants est-il un moyen d’auto-défense préventif? Un sage a dit un jour : «Il vaut mieux subir le mal que le faire».Oui, mais ajoutons : il vaut mieux dénoncer le mal que le taire".
 
Ils sont en train de nous punir
Notre fragilité est plus grande que nous le pensions. Ce que nous avons réalisé en un an, s’est effrité en un jour ; ce pour quoi nous avons peiné durant dix ans s’est consumé en une heure. Tous nos sacrifices pour libérer notre terre sont partis en fumée, pour rien. Et nous voici captifs du feu et du fer...
 
Appel pour arrêter l’horreur
Appel pour arrêter l’horreur | babelmed | dossier - reportage - méditerranéeAlors que les chefs d’Etats des pays les plus industrialisés du monde, récemment réunis à Saint-Petersbourg pour penser l’avenir du monde, se sont montrés incapables de trouver une quelconque position commune condamnant les massacres de civils libanais et palestiniens, et la destruction de leurs infrastructures, d’un peu partout en Europe et en Méditerranée affluent les appels pour sauver les sociétés palestiniennes et libanaises sous les bombardements israéliens. A signer sans attendre...
 
Le Liban sous les bombardements israéliens
Voici que soudain des files de voitures se forment devant les stations service, les boulangeries sont remplies de clients, les examens sont suspendus à l’université, et les journaux publient à la une les lambeaux de l’enfant tuée avec toute sa famille lors du pilonnage israélien du village d’Adouir. Et voici que les journaux nous rappellent que ce massacre d’Adouir est une réédition de celui de Mansouri qui a horrifié les Libanais qui, quelques jours plus tard, ont été épouvantés par le massacre de Canna. Autant de massacres qui sont à notre actif puisqu’ils témoignent de la barbarie israélienne que nous rappelons au monde, sans nous rendre compte que ces spectacles atroces ne font plus de mal à personne d’autre que nous.
 
Plumes contre biceps
Plumes contre biceps | babelmed | dossier - reportage - méditerranéeLa journaliste égyptienne, Dina Abdel-Mooti Darwich, a reçu le premier «Prix Samir Kassir pour la liberté de la presse» pour son article «Plumes contre biceps» paru dans l’hebdomadaire égyptien Al-Ahram Hebdo (n° du 10 janvier 2006). Elle y traitait des violences dont ont été victimes les journalistes égyptiens au cours de l’année passée.
 
Le prix Samir Kassir pour la liberté de la presse
Le prix Samir Kassir pour la liberté de la presse | babelmed | dossier - reportage - méditerranéeDossier de candidature à déposer au plus tard le 15 avril 2006. Le prix Samir Kassir pour la liberté de la presse rend hommage à l’engagement du journaliste et écrivain libanais assassiné à Beyrouth le 2 juin dernier.
 
Le Caravansérail des conteurs, un voyage dans l’univers de la parole
Le Caravansérail des conteurs, un voyage dans l’univers de la parole | babelmed | dossier - reportage - méditerranéeVoyage dans les imaginaires avec dix conteurs, menés par Jihad Darwiche et Hassane Kouyaté, qui sillonneront les routes de France du 16 mars au 9 octobre 2006. Un caravansérail exceptionnel, symbole du dynamisme et de la modernité des arts de l'oralité. Des étapes sont également prévues en Suisse et au Sénégal.
 
De Marseille à Beyrouth: soutien et solidarité aux journalistes libanais
De Marseille à Beyrouth: soutien et solidarité aux journalistes libanais | babelmed | dossier - reportage - méditerranéeSamir Kassir, May Chidiac, Gebrane Tuéni… les attentats qui ont frappé ces libres-penseurs ont ensanglanté le Liban tout au long de l’année 2005. Les journalistes de Marseille nous invitent à exprimer soutien et solidarité à leurs confrères de Beyrouth.
 
Ces maisons libanaises qui «achètent» des domestiques asiatiques
Ces maisons libanaises qui «achètent» des domestiques asiatiques | babelmed | dossier - reportage - méditerranéeDes Sri Lankais, des Philippins, des Ethiopiens et même des Indiens: ce sont les domestiques qui travaillent dans les maisons libanaises. Cela a débuté dans les année 80 quand les familles aisées ont commencé à faire venir des bonnes asiatiques à des prix défiant toute concurrence (une Philippine reçoit environ 200$ par mois, une Sri Lankaise 150$).
 
Chatila, passage vers la Palestine
Chatila, passage vers la Palestine | babelmed | dossier - reportage - méditerranéeBeyrouth, Jeudi 8 décembre 2005, à 20h au Hangar (Umam) «Chatila, passage vers la Palestine» ce sont d’abord des images d’une guerre sanglante menée contre les camps de réfugiés palestiniens et que personne n’aurait jamais dû voir. Chatila est ensuite devenu un documentaire grâce au réalisateur Pepe Danquart et Yussuf Ali Naffa, un simple habitant du camps qui, en 1986, a ressorti sa caméra des décombres afin de documenter cette guerre de l’intérieur. Ce passage vers la Palestine est un témoignage absolument unique sur la guerre des camps.
 
Festival international de Baalbeck
Festival international de Baalbeck | babelmed | dossier - reportage - méditerranéeLe Festival International de Baalbeck est certainement un des événements culturels les plus anciens et les plus prestigieux du Moyen-Orient. Crée en 1955, il n’a connu d’interruption que pendant la guerre civile. Le programme de cet été témoigne que le Festival a retrouvé sa gloire d’antan, offrant des spectacles à la fois recherchés et variés : de la diva du monde arabe Warda Al Jazairia à Dizzi Gilespie...
 
Liban: Prix Gebrane Tuéni
Liban: Prix Gebrane Tuéni | babelmed | dossier - reportage - méditerranéeLe prix Gebrane Tuéni a été créé vendredi 3 mars à Beyrouth par l’Association Mondiale des Journaux (AMJ), à la mémoire du directeur général du quotidien libanais An Nahar, assassiné le 12 décembre dans un attentat.
 
Quand le pouvoir syrien parodie la révolution du Cèdre
Quand le pouvoir syrien parodie la révolution du Cèdre | babelmed | dossier - reportage - méditerranéeLes intellectuels du Liban et les activistes politiques avaient prédit que la révolution du Cèdre contaminerait Damas, qu’un changement profond secouerait la Syrie à l’insu des Baathistes. La prédiction s’est donc avérée, mais comble de l’ironie, c’est le régime syrien et non pas la société civile syrienne qui a imité ces manifestations.
 
Le journaliste et parlementaire Jebrane Tueini assassiné à Beyrouth
Le journaliste et parlementaire Jebrane Tueini assassiné à Beyrouth | babelmed | dossier - reportage - méditerranéeJebrane Tueini, parlementaire et directeur du quotidien libanais An-Nahar, a été victime d’un attentat à la voiture piégée lundi 12 décembre dans la région de Mkallès, dans la banlieue est de Beyrouth. La liste des assassinats politiques au Liban s’allonge.
 
Mémoires de guerre
Mémoires de guerre | babelmed | dossier - reportage - méditerranéeDu 16 septembre au 1 octobre (Le Hangar), et du 20 au 25 septembre (théâtre al-Madina), Beyrouth, Liban. Plusieurs manifestations auront lieu dans le cadre de l'événement: «Violence civile & mémoires de guerre» organisé par UMAM-DR et ses partenaires. A signaler l’exposition «Les maîtres des murs, retour sur les graffiti de Beyrouth» (le Hangar), ainsi qu’un cycle – expo photo, tables rondes et films – centré sur le thème de la guerre dans le monde (théâtre al-Madina Beyrouth).
 
Samir Kassir: La libre pensée assassinée
Samir Kassir: La libre pensée assassinée | babelmed | dossier - reportage - méditerranéeLe 2 juin 2005, l’écrivain et journaliste franco-libanais Samir Kassir périssait dans un attentat terroriste à la voiture piégée à Beyrouth. Lire l’appel à pétition du Comité européen Samir Kassir.
 

Début | Précédente 1 2 3 4 5 6 Suivante | Fin

Page 4 sur 6