babelmed - Dossiers - Liban | babelmed,Mediterranean culture,Mediterranean society,information and debate in the Mediterranean,dossier and report in the Mediterranean,travel narrative in the Mediterranean,Art in the Mediterranean,spectacle in the Mediterranean,music in the Mediterranean,literature in the Mediterranean,poetry in the Mediterranean,Mediterranean cinema,Mediterranean theater,Mediterranean artist,culinary arts in the Mediterranean,Arab world moving,book in the Mediterranean,translation in the Mediterranean
2ème Forum de la presse arabe indépendante
2ème Forum de la presse arabe indépendante | babelmed | dossier - reportage - méditerranéeLe Forum de la presse arabe indépendante réunit des blogueurs, desrédacteurs en chef et des éditeurs indépendants de premier plan. La deuxième édition se tiendra à Beyrouth les 9 et 10 décembre prochains
 
Beyrouth. Mémoire de guerre, songes de paix
Beyrouth. Mémoire de guerre, songes de paix | babelmed | dossier - reportage - méditerranéePar dessous les cendres de la vieille ville, ensevelie pendant les longues années de guerre, une nouvelle ville est sortie.
 
«Les médias dans les situations de conflits» -Colloque du quotidien libanais el Akhbar
«Les médias dans les situations de conflits» -Colloque du quotidien libanais el Akhbar | babelmed | dossier - reportage - méditerranéeAu cœur d’événements majeurs dont les enjeux le dépassent, le journaliste peut-il faire son travail selon les «règles de l’objectivité» enseignées dans les écoles de journalisme? Rien n’est moins sûr
 
Liban uni
Liban uni | babelmed | dossier - reportage - méditerranéeLes assassins de Rafic Al-Hariri pouvaient-ils se douter de l’incroyable mouvement d’unité qui a soudé le pays depuis sa disparition ? Nous publions les articles de l’écrivain et journaliste libanais Hassan Daoud et de son confrère Youssef Bazzi qui témoignent de l’immense émotion qui a secoué le pays autour d’un homme politique devenu mythe et martyr.
 
Samir Kassir par Gisèle Khoury et Farouk Mardam Bey
Samir Kassir par Gisèle Khoury et Farouk Mardam Bey | babelmed | dossier - reportage - méditerranéeOn a beaucoup parlé de Samir Kassir, devenu symbole de liberté et de résistance au Liban. A l’occasion de la manifestation Galassia Gutenberg à Naples, Gisele Khoury, sa femme, et Farouk Mardam-Bey, son ami, ont rendu hommage à cet intellectuel assassiné à Beyrouth, il y a un peu plus de 10 mois. Ils ont évoqué l’homme, le journaliste et l’écrivain, en la mémoire de cet être exemplaire.
 
Nous allons bien, et vous?
Nous allons bien, et vous? | babelmed | dossier - reportage - méditerranéeDepuis le début de la guerre qui frappe le Liban, le metteur en scène libanais Roger Assaf raconte, de l’intérieur, l’oeuvre de dévastation et de destruction systématique à laquelle se livre Israël sur son pays. Il dénonce également cette autre guerre symbolique, celle des nombreux média occidentaux qui tentent jour après jour de légitimer ce conflit, occultant que ses milliers de victimes sont avant tout des civils : femmes, vieillards et enfants, à Cana et partout ailleurs. «Nous allons bien, et vous?» titre-il amer et ironique.
 
Un été meurtrier
Un été meurtrier | babelmed | dossier - reportage - méditerranéeDepuis le 13 juillet, témoignages et analyses tentent de mettre des mots sur l’horreur d’un conflit, des premiers bombadements à la quasi totale dévastation du Liban. A lire les articles de Roger Assaf, Youssef Bazzi, Hassan Daoud, Firas Zbib, Luciana Castellina, Karine Bennafla e Leïla Vignal.
 
Appels pour sauver le Liban
Appels pour sauver le Liban | babelmed | dossier - reportage - méditerranéeDès le début de la guerre qui a frappé le Liban, chercheurs, artistes, écrivains, cinéastes se sont mobilisés et ont lancé une série d’appels afin que cesse la destruction systématique de ce pays et les crimes contre sa population civile. Sur fond de paix précaire, devant l’immense gâchis de ruines encore fumantes, ces appels restent d’actualité tandis que les questions affleurent: comment reconstruire un pays qui venait de l’être? Qui paiera l’étendue gigantesque des dégats matériels? Mais surtout, comment les Libanais feront pour surmonter la douleur qu’ils viennent de subir?
 
Silence Collatéral: appel pour venir en aide aux populations des camps de réfugiés Nahr el Bared et Baddawi au Liban
Silence Collatéral: appel pour venir en aide aux populations des camps de réfugiés Nahr el Bared et Baddawi au Liban | babelmed | dossier - reportage - méditerranéeL’organisation non gouvernementale française ASILES, Actions et Solidarités Interculturelles, à vocation pédagogique et culturelle et à destination des jeunes des camps de réfugiés de Baddawi et de Nahr el Bared, et l’organisation MAFPA, Maison de l’Amitié Franco-Palestiniene, établie dans le camp de Baddawi lancent un appel pour venir en aide aux populations des camps de réfugiés pris entre les affrontements de l’armée libanaise et du groupe armé Fatah el Islam depuis le 20 mai 2007.
 
La Tentation du silence. 33 poèmes pour 33 jours de guerre au Liban
La Tentation du silence. 33 poèmes pour 33 jours de guerre au Liban | babelmed | dossier - reportage - méditerranéeA l’occasion de la sortie du recueil de poésie, La Tentation du silente. 33 poèmes pour 33 jours de guerre au Liban, L’EHESS et l’Association E-ARABESQUE organisent le 11 juin à Paris, une séance de lecture et de signature des poèmes du monde entier, offerts comme un hommage vibrant au Liban et aux Libanais…
 
Beyrouth, été 2006. Journal
Beyrouth, été 2006. Journal | babelmed | dossier - reportage - méditerranée«J’ai l’impression d’avoir assisté au viol d’une maîtresse. Je ne dis pas amie, on ne peut pas être ami avec Beyrouth, c’est forcément de l’ordre de l’amour. C’est une maîtresse bi et parfois peu regardante, donc, que le monde regarde se faire violer en pensant tout bas que peut-être elle l’avait bien cherché. Voilà, demain on va se réveiller les cuisses pleines de sang.»
 
CINESOUMOUD, des films courts pour le Liban et la Palestine
CINESOUMOUD, des films courts pour le Liban et la Palestine | babelmed | dossier - reportage - méditerranéeLes cinéastes réunis à la 8ème Biennale des Cinémas Arabes de L’IMA avaient appelé leurs confrères à tourner de courts films en réaction à l’agression israélienne au Liban et en Palestine. Aujourd’hui, une trentaine de films réalisés dans l’urgence pendant la guerre, et juste après, ont été réunis dans un DVD sous le titre «CINESOUMOUD, des films courts pour le Liban et la Palestine». Et des projections seront organisés dans plusieurs grandes capitales arabes et européennes.
 
Les Journées cinématographiques de Beyrouth
Les Journées cinématographiques de Beyrouth | babelmed | dossier - reportage - méditerranéeDu 16 au 23 septembre 2006 Les Journées cinématographiques de Beyrouth L’organisation « Beirut DC » annonce la quatrième édition du festival Ayam Beirut Al Cinema’iya (Les Journées cinématographiques de Beyrouth) avec la présence de plus de 40 films, entre longs et courts-métrages, fictions et documentaires.
 
Beyrouth, le 14 août 2006
Je n'ai de mon passé qu'une demi mémoire, La moitié qui est femme et porte des enfants Qui ne naîtront jamais, dont je connais l'histoire Et qui chantent sans voix les comptines d'antan
 
Nous allons bien, et vous, Monsieur Kofi Annan?
Voir de près les décombres d'un lieu qui était habité par des hommes et a été détruit par d'autres hommes est une expérience que ni les photographies ni les télévisions ne peuvent retransmettre. Car l'émotion qu'elle procure est "entée" sur celle des hommes qui y vivaient. Sur les images que nous voyons se superposent alors celles de tout ce qui a disparu, invisible pour nous, mais que ces hommes-là voient encore.
 
Halte au sectarisme au Liban: campagne
Halte au sectarisme au Liban: campagne | babelmed | dossier - reportage - méditerranéeUne innovative campagne de publicité a été lancée au Liban pour contrer le sectarisme. Celle-ci est centrée sur l’aspect ridicule ou dommageable du sectarisme et du confessionnnalisme, et sur les excès qu’ils produisent dans la vie quotidienne des Libanais.
 
Le Sindbad du désert, entretien avec Tahar Aouida, artiste peintre
Le Sindbad du désert, entretien avec Tahar Aouida, artiste peintre | babelmed | dossier - reportage - méditerranée«Mes travaux fortement marqués par la lumière sont essentiellement inspirés du grand sud tunisien et par son environnement désertique en ce sens qu'il n'y a pas d'obstacle à la lumière dans l'étendue même du désert. C’est un espace où la lumière pénètre les choses, toutes les créatures ou tous les êtres vivants, y compris les plantes et les hommes».
 
Petit journal médiatique
Petit journal médiatique | babelmed | dossier - reportage - méditerranéeDes cafés de Ain Sebaa à Casablanca, Abdelmajid Arrif raconte Beyrouth vue du sud, un regard où se mêlent l’émotion et la méfiance vis à vis de l’orchestration télévisuelle de la tragédie libanaise: «Les cous et les regards fixes, écrit-il, sont tendus vers ce point lumineux haut placé et dont l’écho leur renvoie le malheur qui frappe les Libanais et les cloue sur le siège de leur propre impuissance. Impuissance de leurs rêves fous placés dans la bourse des valeurs arabes, musulmanes… Les visages hermétiques, les lèvres s’ouvrent et se ferment sur les cigarettes qui partent les unes après les autres en fumée.
 
Beyrouth, le 9 août 2006. Nous allons très bien...
Les dernières décisions d'Israël ont bien simplifié les choses, rien n'arrêtera plus, semble-t-il, sa volonté de tout casser, de tout écraser, pour aboutir à la seule solution qui puisse satisfaire son réel désir de "paix": l'extermination de l'adversaire, l'anéantissement de toutes ses capacités de réagir ultérieurement. Dans ce genre de combat, il arrive qu'on achève les blessés. Mais aujourd'hui, un pas de plus a été franchi dans l'escalade meurtrière: on achève les morts!
 
APPEL À TOUS LES ARTISTES DANS LE MONDE
Le Liban est aujourd’hui l'objet d'une attaque barbare qui menace son existence et sa destinée. Depuis quatre semaines l'atroce machine de destruction israélienne frappe l’ensemble du pays, détruit son infrastructure et met en pièce son économie: elle démolit les routes et les ponts, les aéroports et les usines, bombarde les villes et les villages et les réduit en ruine.
 

Début | Précédente 1 2 3 4 5 6 Suivante | Fin

Page 3 sur 6