Juifs et musulman, autopsie d’une séparation | Marina Rustow, Mark. R. Cohen, ‘la jizya’, Elias Sanbar, ‘l’Al-Naqba’, Benjamin Stora, Nathalie Galesne, Canal de Suez
Juifs et musulman, autopsie d’une séparation Imprimer
Nathalie Galesne   
Juifs et musulman, autopsie d’une séparation | Marina Rustow, Mark. R. Cohen, ‘la jizya’, Elias Sanbar, ‘l’Al-Naqba’, Benjamin Stora, Nathalie Galesne, Canal de Suez
Au moment de l’apparition de l’islam au VII ème siècle, les juifs sont depuis longtemps établis dans ce qui sera le monde islamique, un empire qui ne cesse de croître au gré des dynasties qui vont s’y succéder et dont la Sublime Porte est le prolongement.
Juifs et musulman, autopsie d’une séparation | Marina Rustow, Mark. R. Cohen, ‘la jizya’, Elias Sanbar, ‘l’Al-Naqba’, Benjamin Stora, Nathalie Galesne, Canal de Suez
Dès 1930 la colonisation juive de la Palestine est orchestrée par l’Agence juive, organisation non gouvernementale établie en 1929 à Londres et à Jérusalem. Après la création d’Israël, l’émigration juive s’accroît de manière exponentielle.
Juifs et musulman, autopsie d’une séparation | Marina Rustow, Mark. R. Cohen, ‘la jizya’, Elias Sanbar, ‘l’Al-Naqba’, Benjamin Stora, Nathalie Galesne, Canal de Suez
Mohamed Boual a soixante dix ans tout rond, il se souvient des années cinquante à Mostaganem comme d’une mosaïque frémissante : "Les bruits, les sons, les langues -l’arabe, le maltais, le français - étaient mixés dans notre univers quotidien. Nous habitions avec des familles juives, espagnoles dans la même impasse."