Sarajevo. Elégie pour la ville perdue | Eloy Santos
Sarajevo. Elégie pour la ville perdue Imprimer
Eloy Santos   
Sarajevo. Elégie pour la ville perdue | Eloy Santos Arriver à Sarajevo
Sarajevo, la vitrine exotique, ouverte et séduisante du pays de Tito, ne trouve plus de guide approprié.
Sarajevo. Elégie pour la ville perdue | Eloy Santos  
La nouvelle capitale de la Bosnie-Herzégovine?
Depuis la signature des accords de Dayton en 1995, les noms de Sarajevo et des autres villes bosniaques, devenus familiers pendant le conflit dans les foyers du monde entier, ont disparu de nos journaux télévisés.
Sarajevo. Elégie pour la ville perdue | Eloy Santos  
Une promenade le long de la Basçarsija
Un samedi après-midi ensoleillé dans la Bascarsija - l’ancien quartier commercial turc, aujourd’hui le centre ville - ressemble à celui de toute autre ville d’Europe.
Sarajevo. Elégie pour la ville perdue | Eloy Santos  
La disparition d’un monde
Pendant la guerre, les artistes, les écrivains et les poètes de Sarajevo ont été les témoins de la disparition de leur monde, de leurs coordonnées culturelles et humaines.
 
Le miroir cassé
Trois langues, trois littératures, trois géographies, et trois images de l’histoire fondées sur une culture et une histoire communes.
Sarajevo. Elégie pour la ville perdue | Eloy Santos
La cavalerie polonaise
Cavalerie polonaise (2002) est le titre du dernier livre de poèmes de Marko Vesovic, où il exprime en termes crus et vrais le sentiment de ceux qui défendirent une certaine idée de Sarajevo avec leur plume, et parfois le fusil à l’épaule.
Sarajevo. Elégie pour la ville perdue | Eloy Santos


Les nouveaux artistes de Sarajevo: un retour à l’essentiel

Il y a un abîme entre la réalité et la représentation que nous en donne la télévision et les journaux. Nenad Velickovic, jeune romancier de Sarajevo, nous le confirme sans appel et de façon tranchante.
Sarajevo. Elégie pour la ville perdue | Eloy Santos
La Haggadah
L’évènement culturel le plus significatif de l’année 2002 fut probablement le transfert définitif de la Haggadah dans une salle du Musée de Sarajevo.

mots-clés: