Ve édition des Nuits de la Saoura à Beni-Abbès | babelmed
Ve édition des Nuits de la Saoura à Beni-Abbès Imprimer
babelmed   
Ve édition des Nuits de la Saoura à Beni-Abbès | babelmedEn décembre 2003 a eu lieu la 1ere édition des Nuits de la Saoura, à l’initiative de deux associations : Hillal El Saoura (Beni-Abbès) et Nuits Métis (Marseille). Faire connaître la région et son riche patrimoine naturel et culturel, encourager un tourisme différent, donner à l’amitié entre les peuples une dimension humaine et artistique, telles étaient les ambitions des initiateurs. Le succès a rapidement été au rendez-vous.
Aujourd’hui, cette manifestation a gagné en visibilité, en intensité et en audience. Elle touche désormais l’ensemble du bassin méditerranéen et s’étend à l’Afrique.

Cette année, en partenariat avec Hillal El Saoura et Nuits Métis, l’AARC (Agence algérienne pour le rayonnement culturel) organise la cinquième édition des Nuits de la Saoura, du 28 décembre 2009 au 1 janvier 2010. Durant cinq jours, plus de quinze troupes (orchestres, chorales, théâtre, baroud…) fêteront le passage à la nouvelle année. Des artistes venus de quatre pays (Algérie, Espagne, France, Tunisie) participeront à cette rencontre. Chaque jour, dans la tradition initiée au Panaf de 1969 par Archie Sheep, des croisements musicaux improvisés seront lancés par les musiciens du Festival.
Un des «personnages» de premier plan des Nuits de la Saoura sera le Ksar de Beni-Abbès où plusieurs spectacles seront donnés, mêlant ainsi le patrimoine archéologique aux expressions musicales traditionnelles ou contemporaines. Durant la manifestation le chantier de restauration de la maison traditionnelle Hadj Benrahou se poursuivra. Il a vocation à servir de future résidence d’artistes de Beni-Abbès.

Le Sahara algérien est loin d’être un désert culturel. Les Nuits de la Saoura en apportent une preuve vivante et chaleureuse.


Plus d’infos:
«Nuits de la Saoura», Cinquième édition
Du 28 décembre 2009 au 1 janvier 2010.
Beni-Abbès, Wilaya de Béchar.
www.aarcalgerie.org

mots-clés: