Les voisines d'Abou Moussa | babelmed
Les voisines d'Abou Moussa Imprimer
babelmed   
  Les voisines d'Abou Moussa | babelmed Maroc Les voisines d'Abou Moussa de M. A. Tazi, un film des lieux, des espaces, des enceintes colorées.
Le nouveau film du réalisateur marocain Mohamed Abderahman Tazi a enthousiasmé L’opinion. Adaptation du roman d’Ahmed Taoufiq le film a su rendre les athmosphères et les couleurs du roman grace à une riche interprétation de M. Miftah, T. Laâlej, O. Chanbout, et un personnage féminin angélique, interprétée par Bouchra Charaf. Comme dans le roman historique, le film présente Chama, femme érudite à l'époque où les femmes sont offertes en mariages, comme cadeaux, ou vendues dans les places des marchés, et son parcours qui frôle la sainteté grâce à sa patience, sa foi. Une foi qui émane d'une croyance et d'un homme, Abou Moussa, vieux « messie » ou saint intemporel qui exerce quelque pouvoir surnaturel sur elle et sur ses semblables... Un destin incroyable à l’époque de la grande splendeur autoritaire sultanesque. Des remparts aux ruelles des palais comme des bas fonds, le cinéaste entoure l’intrigue de décors somptueux, colorés, collant authentiquement à l'univers de l'histoire racontée.
(Lire l'article de L'opinion)
mots-clés: