Festival art video en Palestine  | babelmed
Festival art video en Palestine Imprimer
babelmed   
«Au moment où le maître, le colonisateur proclament «il n’y a jamais eu de peuple ici», le peuplequi manque est un devenir, il s’invente, dans les bidonvilles et les camps, ou bien dans les ghettos, dans de nouvelles conditions de lutte auxquelles un art nécessairement politique doit contribuer»
Gilles Deleuze (L’Image-Temps)
Festival art video en Palestine  | babelmed
Les Instants Vidéo Numériques et Poétiques organisent avec avec la Fondation Qattan de Ramallah le 1er Festival International d’Art Vidéo et Multimédia de Palestine.

“Nous pensons que cet événement ne doit pas passer inaperçu”, tiennent à souligner les organisateurs, “car il témoigne d’un engagement des acteurs culturels palestiniens dans l’art contemporain, d’une volonté d’échanges, de confrontations, de coopérations internationales.”

Cette première manifestation rassemble des oeuvres d'artistes vidéo et multimédias des années soixante-dix jusqu'à nos jours. Elles proviennent de la Méditerranée, de l'Europe, de l'Asie ou des Amériques.

“Une attention particulière sera donnée à des travaux issus de zones de conflits afin de nous interroger sur la puissance poétique, grave et joyeuse mise en oeuvre par les artistes contemporains dans des environnements cruels. Parce que la résistance poétique et politique est notre beau souci, parce qu’elle brise les murs géopolitiques.” précisent les organisateurs

Ainsi, du 19 au 24 mai, le public pourra assister à des programmations d’art vidéo international, visiter des expositions d’installations vidéo, participer à des performances et des workshops, débattre avec les artistes présents à Ramallah, mais aussi à Jérusalem Est et à Gaza.


Les grandes lignes du festival

Projections d'Art vidéo international
Palestine, Liban, Syrie, Iran, Egypte, Tunisie, Algérie, Emirats Arabes, Chine, Corée, Japon, Kosovo, Serbie,
Brésil, USA, Canada, France, Irlande, Allemagne, Angleterre…
«Résister c'est créer, danser, chanter», «Zones de conflits», «Leçons de communication»,
«Programmation Méditerranéenne», «La vidéo, c’est magique»

Expositions d’installations
«Toro» de Mariana Vassileva
«Reflecting Pool» de Bill Viola
«In Vidéo Vanitas» de Richard Skryzak
«Tableaux Vivants» de Kasha Legrand
«Chic point» de Sharif Waked
«Vacuum» de Raeda Saadeh
«The return» de Jumana Abboud
«Control room» de Mohamad Harb
«An on going tale» de Shadi Habib Allah
«An ordinary day», «Once upon a time» de Hakeem B

4 performances
Déclar'actions: «le chant des épices» et «8 ou & ou !»
de Julien Blaine
«Chanteur Alchimiste» de Natacha Muslera
«Aérobic Philosophic» de Pascal Lièvre

Un atelier
avec de jeunes artistes locaux
animé par Dominique Angel
qui débouchera nécessairement sur une installation réalisée in situ et une performance.

7 rencontres-discussions
Samuel Bester «Image et son: Nature/ Contre Nature»
Julien Blaine «Le rôle du corps dans la fabrication et la proclamation du poème»
Pascal Lièvre «Pop et Politique»
Natacha Muslera «La voix et le regard»
Dominique Angel «Pièce Supplémentaire»
Jean-Paul Fargier «Hommage à Nam June Paik»
Marc Mercier «La poésie électronique»

De nombreux partenaires se sont associés à la manifestation: les Centres Culturels Français de Ramallah et Gaza, Goethe Institut, Birzeit Virtual Gallery, Art Academy, Al Mahatta Gallery, Khalil Sakakini Center (Ramallah), Al Hoash Art court, Al Mamal Foundation for Contemporary Art (Jérusalem)…


* Lire le dossier de presse pour avoir un aperçu de l’ampleur et de la qualité artistique de ce Festival.


Contacts:

Marc Mercier
Directeur artistique

Naïk M’Sili
Coordinatrice


Instants Vidéo Numériques et poétiques
Friche la Belle de Mai
13331 Marseille Cedex 3
France
Tel administration : 04 95 04 96 24
Tel Marc Mercier : 06 64 16 96 30
www.instantsvideo.com



mots-clés: