Hommage a Mahmoud Darwich | babelmed
Hommage a Mahmoud Darwich Imprimer
babelmed   
Hommage a Mahmoud Darwich | babelmed«Son ami» confie-t-elle «le poète Palestinien Mustafa Ateek lui avait fait connaître Mahmoud Darwich en lui faisant prendre brutalement conscience de la gravité de la situation en Palestine et des mensonges perpétués de façon internationale sur ce qui s'était vraiment passé en 1948. A savoir: non pas une "guerre", ou un "partage", que " les Arabes auraient refusé", mais une occupation, qui chassait les Palestiniens de leurs terres et qui n'était que le début de 60 ans d'occupation.»
Poétesse, elle a écrit cet hommage à Mahmoud Darwich: «je tenais à lui dire adieu», dit-elle.


Pour un poete

Ultime marche
sur des murs de braises.
Voix qui s'éprennent
des lueurs d'un samedi
rouge.
Voix qui font écho
aux balles sur un mur
rouge.
Phare dans une nuit
sans fin.
Hibiscus dans les cheveux
des belles.
Hommage aux belles
aux yeux de gazelles
blondes.
Mots qui hurlent
avec les loups
dans le désert de Galilée.
Mots qui arrachent la terre
au néant du dernier souffle.
Terre qui t'accueille
avec l'envol de la colombe
et la douceur d'une nuit
d'été.
Hommage au poète
qu'une femme a aimé
jusqu'à la mort.
Hommage au poète
qui défie la pesanteur
des nuages
dans un ciel plombé
de mensonges
et, telle une vague,
nous emporte avec lui
sur une mer de silence
bleu.



Isabelle Jullian (14 août 2008)

mots-clés: