Une vie indépendante: toujours plus tard | Ebticar, Visualizing impact, mariage, famille, infographie, région MENA
Une vie indépendante: toujours plus tard Imprimer
babelmed   

Une vie indépendante: toujours plus tard | Ebticar, Visualizing impact, mariage, famille, infographie, région MENA

L’infographie élaborée par Visualizing a recours à la métaphore de la course à pied pour dénoncer une des conséquences du chômage et de la précarité qui caractérise la vie de milliers de jeunes de la région MENA et qui se traduit par la hausse progressive de l’âge auquel les jeunes quittent leur famille pour devenir indépendants.

En Extrême Orient où le taux de chômage des jeunes est de 10%, les jeunes femmes se marient autour de 25 ans, tandis que l’âge moyen des hommes accédant au mariage se situe autour de 27 ans.

En Amérique latine, où le taux de chômage s’élève à 14%, l’âge moyen des jeunes mariés est de 25 ans pour les femmes, 28 ans pour les hommes.

Mais c’est précisément au Moyen Orient et en Afrique du nord que le taux de chômage atteint une moyenne de 28% de la population. Aussi les jeunes hommes sont contraints d’attendre 29 ans pour se marier, l’âge moyen pour les jeunes femmes se situe en revanche autour de 24 ans.

Les conséquences ne sont pas des moindres : selon l’estimation de l’ILO, l’organisation Internationale du travail, réduire de moitié le taux du chômage chez les jeunes conduirait à une augmentation du PIL (Produit Intérieur Brut) correspondant à 25 milliards de dollars d’ici 2018.

 


 

http://visualizingimpact.org/visuals/the-long-run-youth-unemployment-in-mena