Le Théâtre El Genaina au Parc Al Azhar, Le Caire | babelmed
Le Théâtre El Genaina au Parc Al Azhar, Le Caire Imprimer
babelmed   
  Le Théâtre El Genaina au Parc Al Azhar, Le Caire | babelmed Le Parc Al Azhar: un «poumon vert» pour le Caire
Le 25 mars 2005, Suzanne Mubarak a inauguré les 30 hectares du Parc Al Azhar en présence de Sa Majesté l’Aga Khan, Imam (leader spirituel) des Musulmans Ismaëliens.
L’objectif de la création du Parc Al Azhar est d’être un catalyseur pour un renouveau et un développement social, économique et culturel, et d’avoir des répercussions à long terme sur l’environnement et la vie des 200 000 résidents du quartier Darb al-Ahmar.
Les 500 ans d’accumulation de débris et ordures ont donc été transformés en un espace très attendu de loisir et récréation, fonctionnant en même temps comme un poumon vert pour le Caire. En effet, cette ville de 17 millions d’habitants possède selon une estimation un des plus bas taux du monde d’espace vert par habitant : la taille d’une empreinte de pied par habitant, c’est dire à quel point la ville en avait besoin.

Le projet, de 30 millions de US Dollars, a été envisagé il y a plus de 20 ans. Il a depuis été développé, devenant non seulement un catalyseur économique mais aussi un cas d’étude pour qui cherche des solutions originales au spectre des défis posés par les villes historiques, et notamment ceux concernant la réhabilitation écologique. La construction du parc et la restauration des monuments culturels ont été les vecteurs d’un développement économique et social et d’une amélioration sans conteste de la qualité de vie dans le quartier.
En même temps, le parc offre un nouvel avantage: un panorama spectaculaire sur les innombrables trésors architecturaux du vieux Caire, ce qui drainera sans aucun doute les touristes étrangers ainsi que les riches cairotes, tout comme les habitants du quartier autrefois délaissé. Les tickets d’entrée sont compris entre 1 et 6 livres égyptiennes, les résidents de Darb al-Ahmar and Gamaliya bénéficiant de tarifs réduits. Le Théâtre El Genaina au Parc Al Azhar, Le Caire | babelmed Bien qu’il ait démarré comme projet de construction et d’agencement d’un parc, le projet s’est enrichi d’éléments de valeur, comme les murs adjacents Ayyoubides du 12ème siècle excavés et restaurés, ou comme la réhabilitation d’importants monuments et de constructions remarquables aux alentours de la ville historique. Il encourage aussi un programme de développement social, incluant des apprentissages, la réhabilitation de maisons, le financement par micro-crédits d’activités, et une aide sanitaire.

Pour la réalisation du projet plusieurs défis se sont présentés comme le traitement de la haute salinité des sols ou la construction de trois grands réservoirs d’eau fraîche pour la ville du Caire, mesurant chacun 80 mètres de diamètre et 14 mètres de profondeur. L’horticulture aussi a représenté un travail titanesque. Plus de 2 millions de plantes et arbres ont été étudiés pour sélectionner les espèces les plus adaptés au terrain et au climat. Finalement, plus de 655 000 plantes et arbres ont étés plantés dans le parc. Quant au mur Ayyoubide du 12ème siècle, il a fallu pour sa restauration l’excaver sur une profondeur de 15 mètres.
Trois remarquables constructions : la mosquée du 14ème siècle Umm Sultan Shaban, le complexe Khayrbek (comprenant un palais du 13ème siècle, une mosquée et une maison ottomane), et l’école Darb Shoughlan ont aussi été restaurés. La réhabilitation des habitations locales, entreprise par le Trust Aga Khan pour la Culture, englobera environ 50 maisons par an jusqu’en 2007. Un système de prêt à l’habitat aide les particuliers en ce sens.
Comme pour tous ses projets, l’approche du Trust a été de travailler avec les résidents locaux pour identifier les priorités et définir les étapes pratiques pour combler leurs besoins. Les priorités de la communauté, à savoir la réhabilitation de l’habitat, la santé, l’éducation, le ramassage des ordures, l’accès à l’emploi ont donc été sérieusement prise en compte. Le Théâtre El Genaina au Parc Al Azhar, Le Caire | babelmed Le Théâtre El Genaina
Al Mawred Al Thaqafy (ressources culturelles) inaugurera son nouveau théâtre “El Genaina”, situé a l’intérieur du Parc Al Azhar, le 28 avril 2005. “El Genaina” est un théâtre de semi-plein air de 250 places, situé le long du Mur Ayyoubide sur la bordure ouest du Parc. Le théâtre a été conçu et construit par le Fonds du Jeune Théatre Arabe et représente le fruit d’une collaboration entre Al Mawred Al Thaqafy et le Parc Al Azhar.

“El Genaina” aura pour but d’attirer le jeune public grâce à une programmation variée en matière de musique et de théâtre tout au long de l’année. Il présentera une sélection de spectacles innovants proposés par des groupes de musique et de théâtre d’Egypte et de toute la région arabe.

Les soirées d’ouverture du Théatre d’El Genaina inclueront 4 concerts (les 28, 29, 30 avril et 1er mai 2005) de groupes syriens, libanais, palestiniens et égyptiens qui joueront tous de la musique arabe moderne destinée à un jeune public. Rédaction Babelmed
________________________________________________________________
mots-clés: