Mohammed Maghout, l’insoumis | Mohammed Maghout, Jalel El Gharbi, Hassan Daoud, Youssef Bazzi
Mohammed Maghout, l’insoumis Imprimer
Jalel El Gharbi, Hassan Daoud, Youssef Bazzi.   
Mohammed Maghout, l’insoumis | Mohammed Maghout, Jalel El Gharbi, Hassan Daoud, Youssef Bazzi Mohammed Maghout (1943-2006) Le grand poète n’est plus
Né a Sleyma (région de Hama) en 1943 Mohammed Maghout vient de s’éteindre. C’était un homme épris de liberté et d’absolu. Avec lui disparaît une figure majeure de la poésie arabe moderne.
Mohammed Maghout, l’insoumis | Mohammed Maghout, Jalel El Gharbi, Hassan Daoud, Youssef Bazzi Mohammed Maghout, qui ne sait sans doute pas pourquoi sa poésie demeure vive
Avec sa poésie, Mohammed Maghout nous aidait à avancer vers cette nouveauté, que nous appelions «modernité», lui qui m’a semblé à la première rencontre beaucoup plus proche de son propre passé que de notre présent.
Mohammed Maghout, l’insoumis | Mohammed Maghout, Jalel El Gharbi, Hassan Daoud, Youssef Bazzi
Le poète Mohammed Maghout «J’ai choisi d’être un aigle apeuré plutôt qu’un rat tranquille»
Tel un roi déchu et mis en résidence surveillée, le poète Mohammed Maghout vit reclus dans son appartement au coeur de Damas. Il est serein et chaleureux. Il a un verre devant lui, un étrange mélange de bière, de whisky et de Gin. Un «cocktail» alcoolisé, foncé et brûlant. A ses côtés, il a posé une cartouche de cigarettes françaises. Il en a toujours une à la bouche, le vieux poète qui n’a pas perdu son regard de fauve ni son pouls puissant.