Silence Collatéral: appel pour venir en aide aux populations des camps de réfugiés Nahr el Bared et Baddawi au Liban | babelmed
Silence Collatéral: appel pour venir en aide aux populations des camps de réfugiés Nahr el Bared et Baddawi au Liban Imprimer
babelmed   
  Silence Collatéral: appel pour venir en aide aux populations des camps de réfugiés Nahr el Bared et Baddawi au Liban | babelmed L’armée libanaise et le groupe armé Fatah el Islam retranché dans le camp de réfugiés palestiniens de Nahr el Bared s’affrontent depuis le 20 mai 2007 bouleversant directement la vie de milliers de personnes réfugiées dans le camp.
Les blessés et les morts civils se comptent par millier tout comme le nombre d’habitations détruites. Les Nations unies et certaines ONG parlent de crise humanitaire. A l’heure actuelle, les réfugiés du camp sont obligés de fuir vers un autre camp, Baddawi, à quelques 15 kilomètres, où des milliers de déplacés vivent déjà .

Les victimes de ces affrontements sont en premier lieu les habitants des camps, pris entre deux feux, dans un conflit qui les dépasse.

C’est pour cette raison que de nombreuses organisations non gouvernementales : associations, artistes, intellectuels et citoyens se mobilisent aujourd’hui pour lancer un appel aux autorités libanaises et à la communauté internationale afin de briser le silence autour de ce drame, de protéger les populations des camps et de venir en aide aux structures locales qui portent secours aux déplacés.

Pour soutenir cet appel, vous pouvez envoyer vos signatures à l’adresse suivante soscampsliban@no-log.org, ainsi que vos dons au fonds d’urgence «Nahr el Bared/Liban» créé à cet effet:
Silence Collatéral: appel pour venir en aide aux populations des camps de réfugiés Nahr el Bared et Baddawi au Liban | babelmed (25/06/2007)
mots-clés: