Appel lancé par Avaaz, réseau citoyen mondial de 37 millions de membres | Avaaz
Appel lancé par Avaaz, réseau citoyen mondial de 37 millions de membres Imprimer
Avaaz   

Nos gouvernements ont échoué - tout en négociant la paix et en adoptant des résolutions à l’ONU, ils continuent, via leurs entreprises, à financer, à tirer profit et à investir dans la violence. La seule manière de mettre un frein à ce cercle vicieux de confiscation des terres des familles innocentes, de punitions collectives, de lancement de roquettes du Hamas, et de bombardements sur Gaza est de rendre le coût économique du conflit insoutenable.

Nous savons que ça marche -- la directive européenne empêchant le financement des colonies illégales avait causé un séisme au sein du gouvernement israélien. La décision du fonds de pension néerlandais PGGM de se retirer des colonies illégales suite à un appel citoyen avait également créé une tempête politique. 

Cela ne mettra certainement pas fin aux tueries, mais l’Histoire nous a montré que souvent, le chemin de la paix passe par l’augmentation du coût de l’oppression. Cliquez sur le lien pour exhorter six banques, fonds de pension et entreprises à mettre un terme à ces investissements -- si nous réussissons à faire monter la pression, ces établissements pourraient se retirer, cela porterait un coup à l’économie israélienne, et nous pourrions déjouer les calculs politiques des extrémistes qui profitent politiquement de l'horreur:

https://secure.avaaz.org/fr/israel_palestine_this_is_how_it_ends_loc/?bFVsdhb&v=42700

Lors des cinq dernières semaines, trois adolescents israéliens ont été assassinés en Cisjordanie, un jeune palestinien a été brûlé vif, un adolescent américain a été brutalement frappé par la police israélienne et plus de 40 enfants de Gaza sont morts sous les raids aériens israéliens. Ce n’est plus “le conflit israélo-palestinien”, c’est une guerre contre les enfants. Et nous sommes en train de devenir insensibles à cette ignominie. Des médias font passer cette guerre pour un conflit insoluble entre deux belligérants égaux, mais ce n’est pas de cela dont il s’agit. Les attaques des extrémistes palestiniens contre des civils innocents doivent être condamnées et cesser, mais c'est la spoliation du peuple palestinien qui est à la racine du conflit. Israël occupe, colonise, bombarde, attaque et contrôle l’eau, le commerce et les frontières d’un État libre et reconnu par les Nations Unies. À Gaza, Israël a créé la plus grande prison à ciel ouvert du monde, puis lui a imposé un blocus. Aujourd’hui, alors que les bombes pleuvent, les familles n’ont aucun endroit où se réfugier.

Ce sont des crimes de guerre que l’on n’accepterait nulle part ailleurs. Pourquoi alors les accepter en Palestine? Il y a cinquante ans, Israël et ses voisins arabes sont entrés en guerre et Israël a occupé la Cisjordanie et la bande de Gaza. Occuper un territoire après une guerre est chose commune, mais aucune occupation militaire ne devrait se transformer en des dizaines d’années de tyrannie, qui ne profite qu’aux extrémistes qui prennent les innocents pour cible. Et qui souffre? La grande majorité des familles des deux côtés, des familles aimantes qui ne veulent que la liberté et la paix.

Pour un certain nombre de personnes, en particulier en Europe et en Amérique du Nord, appeler les entreprises à retirer leurs investissements en cessant de financer ou de participer à l’occupation israélienne en Palestine semble partial. Mais ce n'est pas le cas -- c’est la stratégie non violente la plus efficace pour mettre fin aux cycles de violence, assurer la sécurité d’Israël et obtenir la liberté pour les Palestiniens. La Palestine est minuscule à côté de la puissance et de la richesse d’Israël. Si cette dernière refuse de mettre fin aux occupations illégales de terres palestiniennes, le monde doit agir pour en rendre le coût insupportable.

ABP, le fonds de pension néerlandais, investit dans les banques israéliennes qui financent la colonisation de la Palestine. D’énormes banques comme Barclays financent les fabricants d’armes israéliens et d’autres entreprises qui fleurissent grâce à l’occupation. Le géant de l’informatique Hewlett-Packard fournit des systèmes de surveillance sophistiqués pour contrôler les mouvements des Palestiniens. Et Caterpillar produit des bulldozers qui sont utilisés pour détruire des maisons et des fermes palestiniennes. Si nous lançons le plus grand appel jamais vu pour exhorter ces entreprises à se retirer, nous montrerons que le monde ne veut plus être complice de ce bain de sang. Les Palestiniens appellent le monde entier à soutenir cette action et les Israéliens progressistes la soutiennent également. Rejoignons-les!

https://secure.avaaz.org/fr/israel_palestine_this_is_how_it_ends_loc/?bFVsdhb&v=42700

Notre communauté se rassemble pour offrir la paix, l’espoir et le changement dans certains des conflits les plus durs au monde. Souvent, cela signifie prendre position pour attaquer le problème à la racine. Pendant des années, notre communauté a cherché une solution politique à ce cauchemar, mais avec la nouvelle vague d’horreur qui déferle sur Gaza, l’heure est venue d’utiliser les arguments économiques pour mettre un terme à l’horreur pour les Israéliens comme pour les Palestiniens.

Avec espoir et détermination,

Alice, Fadi, Ben, Laila, Anna, Ricken, Jo, Nell, Mais et toute l’équipe d’Avaaz

 

 


 

SIGNER LA PETITION :

https://secure.avaaz.org/fr/israel_palestine_this_is_how_it_ends_loc/?bFVsdhb&v=42700

 


 

POUR EN SAVOIR PLUS:

La majorité de l’UE déconseille le commerce avec les colonies israéliennes (Euractiv)

http://www.euractiv.fr/sections/leurope-dans-le-monde/la-majorite-de-lue-deconseille-le-commerce-avec-les-colonies

Les Israéliens et les Palestiniens sont en faveur de la paix mais n’ont guère d’espoir (Gallup - en anglais)

http://www.gallup.com/poll/161456/israelis-palestinians-pro-peace-process-not-hopeful.aspx

Colonies israéliennes : le Quai d'Orsay met en garde les investisseurs français (France 24)

http://www.france24.com/fr/20140625-colonies-israeliennes-quai-orsay-met-garde-investisseurs-francais-bds/

Israël lance une offensive terrestre dans la bande de Gaza (Radio-France International)

http://www.rfi.fr/moyen-orient/20140717-israel-lance-une-offensive-terrestre-bande-gaza/

Gaza : les victimes palestiniennes, à 80 % des civils (Le Point) 

http://www.lepoint.fr/monde/gaza-premier-soldat-israelien-tue-dans-l-offensive-terrestre-18-07-2014-1847109_24.php

Règle 156. Définition des crimes de guerre (Comité international de la Croix Rouge - en anglais)

http://www.icrc.org/customary-ihl/eng/docs/v1_cha_chapter44_rule156

Un adolescent américain déclare avoir été frappé par la police israélienne (ABC News - en anglais)

http://abcnews.go.com/GMA/video/caught-tape-us-teen-tariq-abu-khdeir-allegedly-24449873

Une politique de déplacement (Visualizing Palestine - en anglais)

http://visualizingpalestine.org/infograhic/a-policy-of-displacement

Exposer l’industrie de l’occupation israélienne (Who Profits - en anglais)

http://www.whoprofits.org/

Sources supplémentaires au sujet de cette campagne (en anglais): 

http://avaaz.org/fr/israel_palestine_this_is_how_it_ends_sources_b/?blast



Soutenez le mouvement Avaaz!
Nous sommes entièrement financés par les dons et ne recevons aucune subvention de la part de gouvernements ni d'entreprises.
 

Avaaz est un réseau citoyen mondial de 37 millions de membres qui mène des campagnes visant à ce que les opinions et les valeurs des peuples influent sur les décisions mondiales. ("Avaaz" signifie "voix" dans de nombreuses langues). Nos membres sont issus de tous les pays du monde; notre équipe est répartie sur 18 pays et 6 continents et travaille dans 17 langues. Pour découvrir certaines de nos plus grandes campagnes, cliquez ici ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter.

Ce message a été envoyé à galesne1@gmail.com parce que vous avez précédemment signé la pétition "" le 2014-03-07.

Pour recevoir de façon certaine les messages d'Avaaz, ajoutez avaaz@avaaz.org à votre carnet d'adresses. Si vous souhaitez modifier vos prénom, nom, pays ou langue, créez un mot de passe ou connectez-vous. Pour vous désinscrire de notre liste de diffusion, envoyez un e-mail à unsubscribe@avaaz.org ou email=galesne1@gmail.com&;v=42700&lang=fr">cliquez ici.

Pour contacter Avaaz, merci de ne pas répondre à cet e-mail. Écrivez-nous plutôt en utilisant le formulaire suivant: http://www.avaaz.org/fr/contact, ou appelez-nous au +1-888-922-8229 (États-Unis)

mots-clés: