«Mille et une histoires», au festival Calendidonna de Udine | babelmed
«Mille et une histoires», au festival Calendidonna de Udine Imprimer
babelmed   
  «Mille et une histoires», au festival Calendidonna de Udine | babelmed «Mille et une histoires», ainsi s’intitule l’édition 2006 du festival Calendidonna qui accueillera tout au long de la Semaine Internationale de la Femme de nombreuses personnalités des deux rives de la Méditerranée: la député parlementaire européenne Lilli Gruber, la chanteuse tunisienne Amina, l’écrivaine Assia Djebar, la danseuse Djamila Henni-Chebra, l’actrice Licia Maglietta et Afef Jnifen, l’ambassadrice de la Croix rouge italienne pour la paix. Les voix de ces femmes animeront les rendez-vous prévus, entre politique, littérature, musique, spectacle, danse et cinéma.

La chanteuse Amina inaugure la manifestation organisée en l’honneur de la journée internationale de la femme avec un grand concert d’ouverture au théâtre Nuovo Giovanni de Udine. D’origine tunisienne et de nationalité française, Amina est considérée un peu comme la “Piaf méditerranéenne” pour sa virtuosité vocale. Elle s'amuse à mélanger les sonorités orientales et électroniques, dans un intrigant métissage. C’est grâce à son talent musical qu’elle a pu s’exhiber avec des artistes de renoms tels que Khaled, Goran Bregovic e Lenny Kravitz. Amina, aussi comédienne, a interprété des rôles dans différents films, dont celui de Bernardo Bertolucci «Il tè nel deserto». Lilli Gruber présentera le 9 mars son dernier livre Chador. Dans le cœur divisé de l’Iran. Cette présentation sera suivie d’une rencontre avec le public sur le thème «Les femmes réussiront-elles à vaincre les fondamentalismes?», lors de laquelle Lilli Gruber parlera de son expérience de journaliste - reporter de guerre au Moyen- Orient.
Le débat avec l’une des plus grandes figures de la culture algérienne contemporaine, Assia Djebar, écrivaine, historienne, cinéaste et professeure universitaire, est également très attendu. Dans une conférence intitulée «Femmes en mouvement» conduite par la journaliste Maria Nadotti, l’auteure s’interrogera sur le rapport complexe, souvent problématique, des femmes au pouvoir. L’intellectuelle, née à Cherchell en 1936, vit actuellement à New-York où elle enseigne la littérature française et franco-maghrébine. Elle dirige également le Centre for French and Francophone Studies de l’Université de Louisiane. La problématique féminine est au coeur de son oeuvre. En Italie, elle s’affirme avec le roman Femmes d’Alger dans leur appartement.
Petrich Morena lui a consacré un essai intitulé Assia Djebar. Ogni Donna si chiama Ferita paru en 2004. Au cinéma, Assia Djebar a réalisé le long métrage «La Nouba des femmes du mont Chenoua» qui a reçu le prix international des arts à la Biennale du cinéma de Venise en 1979.
De nombreuses autres activités, débats, spectacles de danse ou de théâtre et projections de films sont également prévus. Le programme de la manifestation est disponible intégralement sur le site de la ville de Udine. A ne pas manquer… Rédaction Babelmed
(08/03/2006)
mots-clés: