Sur les routes de l’anti mafias | babelmed
Sur les routes de l’anti mafias Imprimer
babelmed   
  Sur les routes de l’anti mafias | babelmed Initiative citoyenne d’éducation et de sensibilisation à la lutte contre les mafias, la Caravane venant de Sardaigne fera étape en Corse et en Provence où sont organisées projections de films, conférences dans les lycées, rencontres avec des élus, magistrats, enseignants, syndicalistes, responsables d’associations, citoyens…
Les Mafias, le crime organisé et leurs capitaux n’ont pas de frontières!
Créée en Sicile, en 1994, au plus fort des années de terreur mafieuse, la caravane a pour devise "En route pour la légalité démocratique et la justice sociale". Elle est organisée par trois grands réseaux: l’ARCI, organisation sociale et culturelle de 1 200 000 personnes; ‘Libéra’: 1300 associations d’éducation anti mafias et ‘Avviso Pubblico’, qui fédère les collectivités locales engagées dans ce combat. Elle sillonne l’ensemble des régions d’Italie et, depuis 2004, la France.
Les Mafias, le crime organisé et leurs capitaux n’ont pas de frontières! Une délégation de la caravane, à laquelle le FTM a pris part, s’est rendue en Albanie, en Serbie et en Bosnie et elle traversera la Méditerranée vers le Sud pour se rendre au Maroc le 9 décembre en passant par la Corse et la Provence. Le 17 décembre, elle s’achèvera à Catane, en Sicile.

L’action menée depuis plus de 10 ans par la société civile italienne et nombre de municipalités et collectivités, pour la légalité et la justice sociale est une exigence citoyenne et démocratique qui dépasse les frontières de la péninsule au moment où les mafias et la criminalité organisée ne cessent de croître et de s’étendre. Alors que les filières de main d’œuvre clandestine et de prostitution s’enrichissent sur la misère, la détresse et l’humiliation de populations échouant par milliers, contre vents et marées, sur les rives de Lampedusa, de Gibraltar ou sur les barbelés de Ceuta.
A l’occasion de sa venue en France, des rencontres seront organisées avec des personnalités et acteurs de terrain engagés dans le combat citoyen contre les mafias et le crime organisé. Parmi eux, Gian Carlo Caselli, procureur de la république de Turin, membre d’EuroJust, Procureur général à Palerme qui a eu en charge le lourd et dangereux dossier sur la mafia pendant les années sanglantes de la "pieuvre".
La caravane conduite par des bénévoles et militants associatifs proposera des produits bio divers - vins, pâtes…- issus des coopératives créées sur les terres confisquées aux capi mafiosi... Rédaction Babelmed
mots-clés: