Rome: Que personne ne dorme! 3ème èdition | babelmed
Rome: Que personne ne dorme! 3ème èdition Imprimer
babelmed   
  Rome: Que personne ne dorme! 3ème èdition | babelmed Organisée par la Mairie de Rome, sur la ligne de la «Nuit blanche » de Paris, la «Notte Bianca» ouvre aux Romains la ville, les rues, les musées, les cinémas, les magasins du soir au petit matin, pour goûter autrement ces espaces qu’ils ne peuvent découvrir en général que pendant la journée.
Pour l’édition 2005, Babelmed n’aura que l’embarras du choix. Petit parcours séléctif...

Ecouter «La notte della Taranta» à «la Notte Bianca»: aux premières lueurs de l’aube, tout le monde sera « enchanté » par le rythme du tambourin et de la pizzica qui a déjà enflammé la célèbre nuit de Melpignano (Les Pouilles). Le public sera entraîné par les chants et les danses dirigés par Ambrogio Sparagna, avec son ensemble formé de 60 éléments et centré sur les instruments typiques de la musique du Salento. Et comme à Melpignano, envahie par 70 000 personnes la nuit du 24 août, il y aura également la chanteuse Gianni Nannini et Lindo Ferretti (Terrazza del Pincio)

Participer à la nuit ¡Flamenco!
La Notte Bianca de samedi 17 octobre tombe en plein milieu du Festival «¡Flamenco!» qui se tiendra à l’Auditorium, Parco della Musica durant le mois de septembre. La Fondazione Musica per Roma a décidé d’organiser pour l’occasion une soirée-nuit du flamenco ouverte à tous, avec la participation exceptionnelle de deux DJ, l’Italien Nicola Conte et l’Espagnol Diego Ruiz, qui animeront la nuit dans une atmosphère de chill out flamenco. Durant toute la soirée, se relaieront sur la scène des spectacles de flamenco proposés par les écoles et les compagnies de flamenco (danse et musique) installées à Rome (Auditorium Parco della Musica – Cavea)

Rendre un hommage à Pasolini: "Les Mille et une Nuits"
À partir de 22h: hommage à Pasolini. Vincenzo Pirrotta, tiré des Euménides. Danse et musique orientale avec Valentina Mahira et Salua. Contes des Mille et une nuits racontés par Tiziana Camerani. Les films de la Trilogie de la vie de Pasolini :
21h: Le Décaméron.
23h: Les contes de Canterbury.
1h : Les Mille et une Nuits.
Parfums et saveurs orientales de Tallousa: plaisirs méditerranéens.
À 21h : "Una notte da fiaba", hommage à Italo Calvino: cycle de lectures pour enfants, tirées des Contes italiens, contes de la tradition populaire de ces cent dernières années, rassemblés et transcrits en italien des différents dialectes par Italo Calvino (Biblioteca Enzo Tortora)

Voir AmorIente. Rétrospective de peinture de maître Ali Hassoun
Né à Sidon (Liban) en 1964, Hassoun s’établit en Italie en 1982 pour y poursuivre ses études. Il vit et travaille à Milan. Les œuvres d’Ali Hassoun semblent constituer une sorte de pôle d’attraction entre différentes cultures, dont la fusion débouche sur une culture encore plus neuve et plus riche. Pour Ali Hassoun, l’art est inévitablement une terre de frontière où se rencontrent des cultures différentes. A propos de son travail, Ivan Quadroni écrit: «L’iconographie d’Ali Hassoun s’est bâtie en dérobant à la culture visuelle actuelle les images d’une humanité variée, aux prises avec les humbles occupations d’une vie quotidienne pas encore brutalisée par les signes de l’ère technologique. Dans le contexte italien, la peinture d’Ali Hassoun est au contraire une peinture qui récupère la «Belle Manière» invoquée par Vasari, la perfection accomplie de la grande leçon de la Renaissance: une peinture dénuée d’intermédiaires, d’alibis et de subterfuges» (Galleria NeoArtGallery)

Se laisser enchanter par Portico 47, "Poètes du Monde". Les poésies de la fête: la nuit des poètes – poètes pour une nuit
Événement itinérant avec poètes et chansonniers pour chanter la fête avec des vers provenant de différents endroits du monde. Ces vers, imprégnés du sentiment de fête, diffuseront avec les mégaphones dans les rues du quartier de l’Esquilin l’invitation à descendre dans la rue pour se joindre aux poètes et au groupe de huit musiciens du Brassmati Awrkestra qui, avec leurs trombones et leurs tambours, ouvriront le cortège jusqu’aux jardins de piazza Vittorio. (Arco di Gallieno - Rione Esquilino)

Voyager Autour du monde en écoutant le rythme de la terre. Marathon de documentaires d’auteur et de films sur les musiques du monde.Le monde comme son, le monde comme rythme, la musique comme image pour explorer et pour comprendre, comme élément de communication translinguistique et transculturelle. La rencontre avec la musique comme rupture des frontières non définies, mais aussi comme manière de récupérer une identité propre et véritable. Le regard et l’oreille de grands auteurs cinématographiques nous guideront à la découverte des cinq continents.
Du Mali au Mississippi de M. Scorsese
L’Âme d’un homme de W. Wenders
Moro No Brazil de M. Kaurismaki
Dio era un Musicista de Segre, Grechi, de Ritis
Il sogno di Adolphe Sax de Casolino, Cruciani, Fazzini
Il Rap violento delle Favelas de P.Caldas, M.Luna
Buena Vista Social Club de W.Wenders
Sex Pistols, Oscenità e Furore
Interventions-surprise de musique live et de cuisines du monde. (L'Impiccione Viaggiatore)
Rome: Que personne ne dorme! 3ème èdition | babelmed Outre Rome, Paris et Bruxelles, l'esprit de la Nuit Blanche a également contaminé Montréal , où, le 26 février dernier et pour la deuxième année consécutive, les citoyens québécois ont découvert un nouveau visage de leur ville en flânant entre les galeries d'art, les musées et des lieux de rencontre accueillant des spectacles. En 2006, l'élan propulsif et international de la Nuit Blanche touchera également Madrid, Riga et Helsinki. A quand Alger, Istanbul et Damas? Hannane Bouzidi
mots-clés: