Tunisie. Les observateurs: Un œil sur les élections | Inkyfada, Salsabil Chellali, processus électoral tunisien, société civile, ISIE, Mohamed Taher
Tunisie. Les observateurs: Un œil sur les élections Imprimer
Salsabil Chellali   

Tunisie. Les observateurs: Un œil sur les élections | Inkyfada, Salsabil Chellali, processus électoral tunisien, société civile, ISIE, Mohamed Taher

En 2011, les observateurs de la société civile avaient dû parer au plus urgent pour la première expérience de vote démocratique. En 2014 pour les nouvelles élections, les observateurs sont plus nombreux, mieux organisés et connaissent mieux le terrain. Ils seraient plus de 14 000 observateurs, d’après les derniers chiffres de l’Instance Supérieure Indépendante pour les Elections ( ISIE ), a être mobilisés pour examiner le processus électoral. Ils seront actifs les jours de scrutin, mais pas seulement. Déployés par plusieurs organisations, ils oeuvrent pour la transparence et veulent compléter le travail de l’ISIE. Rencontre avec quelques unes de ces associations

Savez-vous combien de temps il faut aux Etats-Unis, en France et en Europe pour annoncer les résultats d’une élection ?“, demande Mohamed Taher, qui forme quelques observateurs du réseau Mourakiboun. Pas de réponse. “Il faut seulement trois heures. S’ils peuvent le faire, nous pouvons aussi. Nous avons les compétences“, poursuit-il.

//Lire la suiteLire la suite


Salsabil Chellali
28/10/2014