La fausse note: «L’école de la République face aux jeunes musulmans» | babelmed
La fausse note: «L’école de la République face aux jeunes musulmans» Imprimer
babelmed   
  La fausse note: «L’école de la République face aux jeunes musulmans» | babelmedLa fausse note: «L’école de la République face aux jeunes musulmans» | babelmedDepuis trente ans, la France est devenue un pays à forte immigration maghrébine et afro musulmane. La présence sur le sol français de millions de personnes attachées à des pratiques cultuelles et culturelles différentes de celles de la majorité de leurs concitoyens, n'a pus manqué de susciter des problèmes de voisinage, parfois difficiles à résoudre.

Les affaires répétitives des «foulards», par exemple, ont généré un sentiment de crainte que l'histoire ne se reprenne à bégayer et que la Nation ne connaisse, de nouveau, avec une autre religion, ces mêmes «embarras».jadis rencontrés avec le catholicisme.

Ce qui gêne énormément avec l'avènement de l'Islam, c'est que même les pratiques courantes du musulman sont abondamment inspirées et fortement redevables aux valeurs du sacré inculquées par cette religion. L'inadéquation avec la modernité et sa composante fondatrice, la rationalité, est présupposée par l'application de telles valeurs.

Les nouvelles querelles entre ce qui appartient à César et ce qui appartient à Dieu ne peuvent que déborder et frapper l'entendement d'une partie de la population qui pensait en avoir terminé avec l'intrusion du religieux dans l'espace public.

«L’école de la République face aux jeunes musulmans» est un ouvrage collectif produit par: Hassan AOUMMIS, docteur eu Littérature, enseignant et militant associatif; Mohamed CHANEB, 38 ans, enseignant en ZEP; Mokhtar ELMAOUHAL, enseignant formateur; Master d’Ingénierie pédagogique; Khaled IDOUSS, enseignant et chercheur en littérature francophone et comparée; Fouzia OUKAZI, diplômée de l'Institut politique d'Alger, titulaire d'un Master en Histoire Moderne, professeur d’Histoire Géographie. Sommaire du livre

Introduction

L'INTEGRATION PAR L'ECOLE: PERMANENCES OU MUTATIONS? Fouzia OUKAZI

Les immigrés européens mieux intégrés?
La quatrième génération d'immigrés maghrébins
Combien sont-ils'?
Le désenchantement des «Beurs»
Le rôle des médias dans l'image des Franco maghrébins
L'école laïque et sa fonction «intégratrice»
Le foulard à 1'école
L'exclusion institutionnalisée à l'échelle mondiale
La nécessaire valorisation de l'Flumain
Références bibliographiques

L'ECOLE: « L'INDIFFERENCE AUX DIFFERENCES»! Elmoukhtar EL MAOUHAL

I. Quelle place pour la scolarité des minorités immigrées?
2. De l'école à la société: transition ou continuité ?
3. Faut-il un traitement de faveur?
Références bibliographiques

LA «MAGHREBANEITE»: REALITE OU FANTASME? Khalid IDOUSS

Etat des lieux
L'objectif de cet article
Une petite partie de la genèse
Identité sociale et identité personnelle
Une identité assignée ou une rhétorique identitaire
Conclusion

L'ECOLE DE LA REPUBLIQUE A L'EPREUVE DE L'ISLAM Hassan AUMMIS

Introduction
Au commencement était l'affaire du foulard
L'islam fantasmé
Le port du «hijab» en islam
L'inavouable du voile ou l'intégration introuvable
L'infatuation du sujet et la tentation du repli identitaire
Le modèle républicain d'intégration en crise
Enseigner le fait religieux
Conclusion

DU RACISME EN GENERAL ET DE L'ANTISEMITISME EN PARTICULIER H. AOUMMIS et F. OUKALI

En guise d'introduction
Du racisme et de l'antisémitisme
Antijudaïsme/antisémitisme/antisionisme/ anti-israélisme : des synonymes?
Le seuil du tolérable
Repenser le passage de l'homogénéité à l'hétérogénéité
Des élèves racistes à l'école?
Apprendre à «vivre ensemble»
a) L'interculturalité
b) Enseigner différemment le conflit israélo-palestinien
c) Rétablir l'autorité de l'école
Conclusion

VALORISATION DES IDENTITES Mohamed CHANEB

Table des matières (04/09/2007)
mots-clés: