CHECKPOINT. Revue d'art et des pensées contemporaines | babelmed
CHECKPOINT. Revue d'art et des pensées contemporaines Imprimer
babelmed   
  CHECKPOINT. Revue d'art et des pensées contemporaines | babelmed Laplateforme (www.laplateforme.net), dispositif initié par Djamel Kokene en 2002, est un laboratoire et un espace de réflexion qui interroge les stratégies de visibilité et les modes de réappropriation intellectuels et techniques employés par les artistes migrants ou non. Ce dispositif collectif vise à créer des passerelles artistiques entre l’Europe, le Maghreb et le Moyen-Orient. La revue CHECKPOINT s'inscrit pleinement dans la continuité de laplateforme, dont elle se veut un outil. Conçue et éditée par l’artiste Djamel Kokene, cette publication est née d’un désir et d’un besoin d’inventer un espace international d’échanges pluridisciplinaires, en direction de pays arabophones et francophones, qui soit un lieu de croisement d’idées et de pratiques artistiques contemporaines. Il s’agit de produire un territoire singulier et décloisonné, qui autorise l'échange d'idées et de pratiques en convoquant des champs de savoirs pluriels.

Une ligne éditoriale originale…
Résolument pluridisciplinaire, CHECKPOINT voudrait occuper les espaces de réflexion délaissés par les publications artistiques actuelles, centrées le plus souvent sur l’axe euro-américain au détriment de l’axe transversal euro-méditerranéen (Europe, Maghreb et Moyen-Orient). Pour ce faire, elle proposera des éclairages multiples et contradictoires sur les mutations artistiques et sociales, économiques et politiques. Cette revue est ainsi conçue comme un outil d'élargissement des dialogues et d'investigation de la création artistique contemporaine, en s’attachant à convier d’autres champs de savoirs. Mêlant pratiques artistiques et réflexions théoriques, cette publication constitue une tentative, même utopique, de décloisonnement des champs de la connaissance, souvent confinés dans une approche dichotomique de la réalité (pratique / théorie, art non art, …). En ce sens, CHECKPOINT voudrait contribuer à une meilleure compréhension de l’image en prenant en compte la diversité des productions de l’esprit. Son but est aussi de tenter d’apporter un éclairage singulier sur ce qui constitue aujourd’hui le déficit de représentation d’une partie importante de notre société (bien que diversifiée tant dans ses attentes que dans ses frustrations) et pourtant désavouée par la communication complexe de la globalisation. En tant qu’espace d’idées et d’exposition, la revue convie artistes et chercheurs à investir ensemble chacune des publications, par la production d’une oeuvre ou d’un texte. Chaque numéro pourrait ainsi devenir une occasion pour ces acteurs de repenser le statut de la représentation, tant symbolique que factuel, et ce, dans tous les domaines: les concepteurs de la revue souhaitent qu’elle devienne un «hors-série permanent».
CHECKPOINT. Revue d'art et des pensées contemporaines | babelmed Pour un lectorat ouvert et pointu
Arabophone et francophone, CHECKPOINT cherche à élargir le lectorat habituel des revues artistiques en direction des publics arabes, lointains et proches, souvent absents ou peu présents dans le champ de l’art contemporain, et, plus généralement de l’art en train de se faire. CHECKPOINT vise ainsi un lectorat constitué d’amateurs et de professionnels de l’art contemporain, d’universitaires, de chercheurs. Mais elle pourra aussi satisfaire les personnes intéressées par les mouvements de pensées et l’esprit critique contemporains.
La revue sera diffusée dans les grands pôles urbains de France, de Belgique, d’Algérie, du Maroc, de Tunisie, d’Egypte et du Liban. Elle pourra se trouver dans les librairies, galeries et centres d’art contemporains, les écoles d’art, les universités et les réseaux alternatifs (friches artistiques), au prix de 8 euros en Europe et 5 euros au Maghreb et au Moyen-Orient.

Premier numéro
Sans en dire plus, ce numéro zéro accueillera les textes de personnalités comme Léonore Bonaccini et Xavier Fourt (artistes), Jean-Claude Moineau (Maître de conférence en philosophie de l’art à l’Université Paris 8), Christophe Boulanger et Mohamed El Baz (artistes), Daho Djerbal (historien et directeur de la revue algérienne NAQD), Julien Rémy (doctorant en sociologie à l’Université Paris 10) et Alain Caillé (professeur en sociologie à l’Université Paris 10 et directeur du GÉODE-Groupe d'Étude et d'Observation de la Démocratie, laboratoire associé au CNRS), Philippe Meste (artiste)…
Rédaction Babelmed
(07/04/2006)
mots-clés: