L’ethnopsychanalyse, une approche originale et plutôt récente | Georges Devereux, ethnopsychanalyse, Arnaud Desplechin, Tobie Nathan, Nathalie Galesne
L’ethnopsychanalyse, une approche originale et plutôt récente Imprimer
Nathalie Galesne   

//Georges-DevereuxGeorges-DevereuxL’ethnopsychanalyse est née il y a environ quarante ans. Georges Devereux, ethnologue et psychanalyste franco-américain, en pose les premiers fondements dans son étude « Psychothérapie d'un indien des plaines » (1951), récemment transposée à l’écran par Arnaud Desplechin dans son film Jimmy P (2013). Pour Devereux le psychisme des individus est universel, mais s’inscrit dans une culture d’appartenance dont il faut tenir compte. La méthode qu’il met au point s’appuie sur le complémentarisme, psychanalyse et anthropologie sont pratiquées dans « une pluridisciplinarité non fusionnante et non simultanée ».

Bien que très critique à l’égard de la psychanalyse, Tobie Nathan va prendre la relève de son « maître ». En 1979, il crée la première consultation d'ethnopsychiatrie dans le service de psychiatrie de l'enfant et de l'adolescent de l'hôpital Avicenne (Bobigny). En 1993, il fonde à Paris VIII, le Centre Georges-Devereux.

Plusieurs hôpitaux et structures de santé sont désormais dotés de consultations transculturelles. Le dispositif y est sensiblement le même : le patient prend place dans un groupe disposé en cercle, animé par un thérapeute entouré de collègues de formations et de cultures diverses, éventuellement d’opérateurs sociaux et de doctorants. Un traducteur lui permet de s’exprimer dans sa langue maternelle. L’approche favorise la prise en charge de sujets aux cultures métissées, habités par plusieurs mondes.

L’ethnopsychanalyse refuse le culturalisme. En revanche la culture d’origine et la langue du patient sont des leviers indispensables pour produire une narration et traiter la souffrance psychique dans laquelle il est enfermé.

 


 

Nathalie Galesne

 

 

Article publié dans le N°78 du « Courrier de l’Atlas ».

L’ethnopsychanalyse, une approche originale et plutôt récente | Georges Devereux, ethnopsychanalyse, Arnaud Desplechin, Tobie Nathan, Nathalie Galesne