Mobilisation internationale pour  Florence Aubenas et Hussein Hanoun Al Saadi | babelmed
Mobilisation internationale pour Florence Aubenas et Hussein Hanoun Al Saadi Imprimer
babelmed   
 
Mobilisation internationale pour  Florence Aubenas et Hussein Hanoun Al Saadi | babelmed
Florence Aubenas et Hussein Hanoun Al Saadi
Le 26 janvier, cela fera trois semaines que Florence Aubenas et Hussein Hanounal-Saadi ont disparus en Irak. Le parlement international des écrivains qui a lancé le 9 janvier une pétition en faveur de leur libération (voir ci-dessous) appelle à une semaine de solidarité internationale du 26 janvier au 2 février 2005 . Au delà des hypothèses invoquées pour expliquer leur disparition, le PIE constate qu’elle aura eu pour effet de faire taire Florence Aubenas, d’intimider les journalistes présents en Irak et de rendre un peu plus opaque encore la situation irakienne. En l’absence de toute revendication, nous nous trouvons même dans l’impossibilité de nommer la violence qui est faite à Florence Aubenas et Hussein Hanoun Al Saadi. Nous sommes donc tous réduits au silence.
Afin de briser ce silence, le PIE appelle tous ceux qui soutiennent Florence Aubenas à lire et à faire lire ses articles: sur les ondes des radios, dans les théâtres, les librairies, les bibliothèques, les lycées.... Nous appelons les principaux journaux européens à traduire et à publier les reportages de Florence. Contre le silence qui nous est imposée depuis trois semaines, faisons entendre la voix de Florence Aubenas.
Cette semaine sera inaugurée par une rencontre au parlement européen le mercredi 26 Janvier. (voir communiqué ci-dessous)
Le lundi 31 janvier le PIE appelle à participer à la soirée de rencontres organisée au théâtre du Rond point à 20 heures 30 au cours de laquelle des textes de Florence Aubenas seront lus. Nous appelons tous les théâtres à faire de même pendant la semaine du 26 janvier au 2 février 2005

contact@autodafe.org
site internet du PIE: www.autodafe.org

Les textes de Florence Aubenas sont disponibles sur le site
de Libération
www.libe.fr/page.php?Rubrique=AUBENAS

Soutien européen à Florence Aubenas, Hussein Hanoun al-Saadi et toutes les victimes d'enlèvements

Mercredi le 26 janvier 2005
de 16h30 à 18h00
salle 1G02
Parlement européen - Bruxelles
Le 26 janvier prochain, plusieurs eurodéputés de divers Groupes politiques, signataires de l'appel en soutien à Florence Aubenas et Hussein Hannoun Al Saadi, lancé le 11 janvier 2005, invitent les représentants de la presse à une conférence-débat sur la nécessité de protéger la liberté et la sécurité des journalistes partout dans le monde.
Cette initiative, 21 jours après la disparition de l'envoyée spéciale de Libération, Florence Aubenas et de son guide-interprète, Hussein Hanoun al-Saadi, correspond à la nécessité d'un soutien européen sans relâche à toutes les personnes qui, dans le cadre de leur fonction, constituent aujourd'hui les cibles privilégiées de groupes divers.
La conférence-débat sera coprésidée par Thijs Berman (eurodéputé PSE, Pays-Bas) et Hélène Flautre, Présidente de la sous-commission des Droits de l'homme (Verts/ALE, France)

Seront présents:
Salima Ghezali, journaliste algérienne, prix Sakharov 1997
Serge July, PDG du quotidien "Libération"
Les parents de Florence Aubenas
Christian Chesnot, journaliste français, ex-otage en Irak
Mohammed Al Joundi, guide interprète de Christian Chesnot et Georges Malbrunot, ex-otage en Irak
Robert Ménard, secrétaire général de Reporters Sans Frontières
Christian Salmon, directeur du Parlement International des écrivains
Jean-Marie Cavada, député européen (ALDE), président de l'Intergroupe Presse-Communication-Libertés
Lilli Gruber, députée européenne (PSE), vice-présidente de l'Intergroupe Presse-Communication-Libertés
Ivo Belet, député européen (PPE)

Communiqué de presse paru le 9 janvier 2005

Le Parlement international des écrivains et la revue Autodafé appellent à la libération de Florence Aubenas et Hussein Hanoun Al Saâdi

Bien qu’aucune information ne soit venue confirmer pour le moment l’hypothèse d’un enlèvement, nous tenons à exprimer notre profonde inquiétude et notre solidarité à l’égard de Florence Aubenas, journaliste française de Libération, collaboratrice de notre revue Autodafé et que nous considérons comme une des nôtres au Parlement international des écrivains.
Nous apprécions son travail de journaliste et de grand reporter, son exigence intellectuelle et ses qualités d’écriture: ses reportages rendent compte d’un monde complexe, souvent opaque et parfois violent, sans parti pris, avec le seul souci de dire la vérité et d’éclairer la réalité.
Nous appelons ceux qui en ont le pouvoir à rendre immédiatement la liberté à Florence Aubenas et à son accompagnateur Hussein Hanoun Al-Saâdi.
Christian Salmon, directeur de la revue Autodafé.

Ce communiqué a été signé par plusieurs centaines d’écrivains, artistes, libraires, bibliothéquaires, éditeurs :
Valerio Adami (Italie), Adonis (Syrie/Liban), Russell Banks (États-Unis), Mourid Barghouti (Palestine), Bei Dao (Chine), John Berger (Royaume-Uni), Breyten Breytenbach (Afrique du Sud), Stanko Cerovic (Montenegro), Vincenzo Consolo, (Italie), Mahmoud Darwich (Palestine), Margaret Drabble (Royaume-Uni), Gamal El-Ghetany (Égypte), Juan Goytisolo (Espagne), Yachar Kemal (Turquie), Sonallah Ibrahim (Égypte), Elfriede Jelinek (Autriche, Prix Nobel de littérature 2004), Elias Khoury (Liban), Abdellatif Laâbi (Maroc), David Lodge (Royaume-Uni), Naguib Mahfouz (Égypte), Norman Manea (États-Unis), Hubert Nyssen (France), Viktor Pelevine (Russie), Sergio Pitol (Mexique), Christian Salmon (France), Wole Soyinka (Nigeria, Prix Nobel de littérature 1986), Antonio Tabucchi (Italie), Mehmed Uzun (Kurdistan), Antoine Volodine (France), Adriaan Van Dis (Pays-Bas), Enrique Vila-Matas (Espagne), Abdourahman Waberi (Somalie), C. K. Williams (États-Unis).

Éditeurs: Pete Ayrton (Serpent¹s Tail, Royaume-Uni), François Gèze (La Découverte, France), Frédéric Joly (Climats, France), Jorge Heralde (Anagrama, Espagne), Stavros Petsopoulos (Agra, Grèce), Dan Simon (Seven Stories, États- Unis).
mots-clés: