Journée de soutien aux journalistes emprisonnés dans le monde | babelmed
Journée de soutien aux journalistes emprisonnés dans le monde Imprimer
babelmed   
 
Journée de soutien aux journalistes emprisonnés dans le monde | babelmed
Reporters sans frontières organise une journée de mobilisation de tous les médias en faveur des journalistes privés de liberté et publie un album du photographe Jean Dieuzaide, décédé en 2003, qui avait exposé son travail partout dans le monde et qui avait remporté les prestigieux Prix Niepce et Prix Nadar de la photographie.

La journée de mobilisation
Plus de 200 rédactions dans le monde, clubs de la presse, festivals ou prix de journalisme parrainent un journaliste emprisonné ou un cyberdissident. Pour rompre le silence qui entoure souvent leur situation et sensibiliser le public, l'organisation demande à tous les parrains de s'engager à présenter le cas de leur filleul lors de cette journée fixée au mercredi 24 novembre prochain.
L'organisation dédie cette 15e édition à Christian Chesnot et Georges Malbrunot, otages en Irak depuis plus de deux mois.
C’est un triste bilan pour la liberté de la presse dans le monde. Les journalistes sont régulièrement pris pour cibles dans plus de la moitié des pays du monde qui siègent aux Nations unies. Plus de 620 journalistes ont été tués en 15 ans, dont 31 en Irak depuis le début du conflit. Cette année, 45 journalistes et 14 collaborateurs des médias ont déjà perdu la vie (au 3 novembre 2004) pour nous informer. 128 journalistes sont actuellement emprisonnés. Plus de 1 450 reporters ont été interpellés, frappés, menacés de mort, kidnappés ou harcelés et plus de 320 médias censurés depuis janvier 2004.
Depuis 20 ans, Reporters sans frontières défend la liberté de la presse et les journalistes emprisonnés dans le monde pour avoir exercé leur métier. Il intervient dès que la liberté d'informer et d'être informé est menacée et finance les frais d'avocat lors de procès de presse, en allouant des bourses d'assistance aux familles démunies, en accueillant les journalistes contraints de fuir leur pays, ou en sensibilisant le public. En outre, Reporters sans frontières agit quotidiennement pour faire reculer la censure.
Journée de soutien aux journalistes emprisonnés dans le monde | babelmed
L'album de photographies
Depuis 1992, Reporters sans frontières publie des magazines de photographies. Ces ouvrages constituent le lien de l'association avec le grand public. Par leur biais, chacun peut découvrir les visages de ceux qu’il défends, l'histoire souvent tragique de ces journalistes qui méritent d'être aidés. Les deux albums que Reporters sans frontières publie chaque année, en mai et en novembre, constituent la principale ressource financière pour le fonctionnement de l’association. Ils peuvent être publiés grâce au soutien de toute une profession qui travaille le plus souvent gracieusement. Cet album 2004, préfacé par Bertrand Eveno, président de l'Agence France-Presse, présente 70 photographies de Jean Dieuzaide, Prix Niepce et Prix Nadar de la photographie. Essentiellement prises lors de séjours dans le sud de l'Europe et notamment en Espagne et au Portugal, ces images respirent la joie de vivre sous le soleil méditerranéen. Un hommage lumineux à la photographie.
L’album sera en vente à partir du mercredi 24 novembre et les 8 euros, prix de chaque album, sont intégralement reversés à Reporters sans frontières pour mener ses actions en faveur de la liberté de la presse. Antonia Naim
mots-clés: