babelmed - Culture et Société | babelmed,Mediterranean culture,Mediterranean society,information and debate in the Mediterranean,dossier and report in the Mediterranean,travel narrative in the Mediterranean,Art in the Mediterranean,spectacle in the Mediterranean,music in the Mediterranean,literature in the Mediterranean,poetry in the Mediterranean,Mediterranean cinema,Mediterranean theater,Mediterranean artist,culinary arts in the Mediterranean,Arab world moving,book in the Mediterranean,translation in the Mediterranean
Nous, Libanais, sommes vite punis pour ce qu’on nous a récompensé d’avoir fait
Nous, Libanais, sommes vite punis pour ce qu’on nous a rĂ©compensĂ© d’avoir fait | babelmed | femme - migration - méditerranéeDans le cheminement tortueux qu’emprunte sa rĂ©flexion, l’écrivain libanais, Hassan Daoud, livre ici ses sentiments d’appartenance Ă  un pays tiraillĂ© et paradoxal, tributaire des mythes et des attentes qui se forgent autour de sa singulière identitĂ©.
 
Rencontres du cinéma méditerranéen à Tétouan
Rencontres du cinĂ©ma mĂ©diterranĂ©en Ă  TĂ©touan | babelmed | femme - migration - méditerranéeDu 25 mars au 1er avril 2005 TĂ©touan, Maroc DĂ©diĂ© aux productions mĂ©diterranĂ©ennes, le Festival International de TĂ©touan fĂŞte cette annĂ©e son 12ème anniversaire. FondĂ© en 1986 par des cinĂ©philes groupĂ©s autour des animateurs du cinĂ©-club de TĂ©touan et du club de l’Ecran, le festival programme pour cette Ă©dition 50 longs mĂ©trages et 25 courts mĂ©trages sĂ©lectionnĂ©s dans la production cinĂ©matographique mĂ©diterranĂ©enne.
 
Graffitis Ă  Sabra et Chatila
Graffitis Ă  Sabra et Chatila | babelmed | femme - migration - méditerranéeA peine entrĂ© dans les camps palestiniens de Sabra et Chatila Ă  la pĂ©riphĂ©rie de Beyrouth, je ressens le besoin d’une langue autre. Il me faut une syntaxe torturĂ©e, des phrases mutilĂ©es, une rhĂ©torique et un lexique ourdis de silence, de colère et de colère silencieuse.
 
Corps de femmes, regard d'hommes
Hanan Kassab-Hassan   
Corps de femmes, regard d'hommes | babelmed | femme - migration - méditerranéeDans son livre "Mes papiers" publiĂ© en 2001, Fatima Hussein, l'une des premières journalistes femmes Ă  Koweit raconte comment, en 1951, elle et ses camarades de classe brĂ»lèrent dans le prĂ©au de l'Ă©cole les voiles noirs qui couvraient leurs visages. Elle relate aussi qu'en rentrant du Caire oĂą elle a poursuivi ses Ă©tudes universitaires avec cinq autres filles koweitiennes, elles avaient dĂ©cidĂ© ensemble de descendre de l'avion tĂŞte dĂ©couverte et sans abaya. Elles l'ont fait, et les autres femmes ont suivi. C'Ă©tait en 1956.
 
Difficile de rassembler tout le monde
Je ne sais pas si ce que m'a rapporté Afaf est vrai; elle me parlait d'une amie qui lui avait annoncé, le jour des funérailles de Rafiq Al Hariri et ses compagnons, qu'elle avait décidé de quitter la banlieue (où la majorité écrasante est chiite).
 
L’Italie pleure Nicola Calipari
L’Italie pleure Nicola Calipari | babelmed | femme - migration - méditerranéeLes funĂ©railles de Nicola Calipari ont lieu ce lundi 7 mars en l’église di Santa Maria degli Angeli de Rome, en prĂ©sence du PrĂ©sident de la RĂ©publique Azeglio Ciampi. La veille, 50.000 personnes ont dĂ©filĂ© tout au long de la journĂ©e au «Vittoriano» pour saluer le «hĂ©ros» qui a sauvĂ© la vie de Giuliana Sgrena, la journaliste italienne enlevĂ©e il y a un peu plus d’un mois Ă  Bagdad.
 
Papa, qui Ă©tait Al-Hariri?
Bien qu’il ne me connaissait pas et que je ne l’ai jamais rencontré, j’ai toujours eu l’impression que le succès de Al-Hariri dépendait de gens comme moi. “Ok, Papa… mais alors, pourquoi l’ont-ils tué?” Parce qu’il était libanais, et qu’il aimait le Liban comme nous. Comment puis-je expliquer cela? Le Liban nous est encore interdit.
 
International Istanbul Film Festival
International Istanbul Film Festival | babelmed | femme - migration - méditerranéeDu 2 au 17 avril 2005 Istanbul, Turquie Rendez-vous incontournable des cinĂ©philes turques mais aussi europĂ©ens, le festival du film d’Istanbul, organisĂ© par la Fondation pour la culture et les arts, cĂ©lèbre cette annĂ©e son 24ème anniversaire.
 
7ème Festival Cultures du Maghreb
7ème Festival Cultures du Maghreb | babelmed | femme - migration - méditerranéeLittĂ©ratures, poĂ©sie, spectacle vivant, cinĂ©ma Du 11 mars au 30 avril 2005 Caen, France L’objectif de ce 7ème festival est de crĂ©er des ponts entre les civilisations et les cultures et d’évoquer, en compagnie d'artistes et poètes, «les lieux de passage, rĂ©els ou imaginaires, d'un espace et d'une culture Ă  l'autre et s'attarder sur ce mouvement mystĂ©rieux qui relie les langues et les pensĂ©es».
 
CapMed - Des archives télévisuelles méditerranéennes
CapMed -  Des archives tĂ©lĂ©visuelles mĂ©diterranĂ©ennes | babelmed | femme - migration - méditerranéeLe projet de rĂ©seau mĂ©diterranĂ©en des archives tĂ©lĂ©visuelles nationales est parti d’un constat alarmant: De trop grandes disparitĂ©s existent entre les diffĂ©rentes archives des tĂ©lĂ©visions mĂ©diterranĂ©ennes, et certaines en ressortent extrĂŞmement fragilisĂ©es. L’absence de visibilitĂ© de ce nouveau patrimoine en pĂ©nalise l’utilisation et la circulation. Afin d’éviter que cette mĂ©moire commune soit absente d’un marchĂ© qui s’internationalise de plus en plus, un groupe d’archives tĂ©lĂ©visuelles ont crĂ©es Capmed, un beau site, Ă  partir duquel peuvent ĂŞtre retrouvĂ©es les principales archives tĂ©lĂ©visuelles de la rĂ©gion.
 
Le rassemblement des Libanais dans le lieu du milieu. La Place des Martyrs redonne tout son sens Ă  son nom.
L'Histoire, le plus souvent, ne visite que des lieux précis. C'est le cas de certaines villes maudites, d'une rue mythique, et certainement de quelques places publiques. En ce sens, l'Histoire ne se fait au Liban que sur cette place au milieu de Beyrouth, y étalant ses destins, ses volontés et les événements les plus éloquents. "La place du canon", née avec le lancement du Beyrouth contemporain, selon les plans ottomans, va vite changer de nom pour devenir "la place de la tour". Puis, les premiers combattants pour l'indépendance y furent pendus, à la conclusion de la période ottomane, et elle devint, en leur mémoire, "la Place des Martyrs".
 
Un «électron libre» naît au Maroc
Un «électron libre» naĂ®t au Maroc | babelmed | femme - migration - méditerranée«Electron libre» est le nom de la première revue internationale de poĂ©sie au Maroc, qui vient de voir le jour sous les auspices des Editions Marsam et de son directeur - poète Jalal Hakmaoui.Elle propose les poèmes traduits en français d'une vingtaine d'auteurs, marocains, ou Ă©trangers
 
En Algérie, le droit des femmes continue d’être violé
En AlgĂ©rie, le droit des femmes continue d’être violĂ© | babelmed | femme - migration - méditerranéeSelon le gouvernement algĂ©rien, la sĂ©rie d’amendements, approuvĂ©s la semaine dernière par le Conseil des ministres, modifiant l’actuel code de la famille seraient destinĂ©s Ă  «renforcer les droits de la femmes», les AlgĂ©riennes ne semblent pas du mĂŞme avis.
 
Comment les rouages tourneront sans lui?
Dans un bref article l’écrivain libanais, Hassan Daoud, raconte le sentiment de profonde tristesse qui a uni les Libanais au moment de la disparition de Rafiq Al-Hariri.
 
Les Ĺ“uvres de l'artiste palestinienne Nabila Hilmi
Les Ĺ“uvres de l'artiste  palestinienne Nabila Hilmi | babelmed | femme - migration - méditerranéeDu 5 au 31 mars 2005 Espace europia Paris, France Dans le cadre du programme «Paradoxes au FĂ©minin»: sĂ©rie d'expositions individuelles consacrĂ©e aux peintres et plasticiennes arabes.
 
Beyrouth–Kiev, même combat?
Beyrouth–Kiev, mĂŞme combat? | babelmed | femme - migration - méditerranéeLes mĂŞmes marĂ©es colorĂ©es -rouge-blanche-verte dans un cas, orange dans l’autre-, le mĂŞme enthousiasme populaire contre un encombrant voisin, la mĂŞme soif de libertĂ© et d’indĂ©pendance, la tentation du parallèle entre les Ă©vĂ©nements de Beyrouth et ceux de Kiev est forte.Elle n’est pas aisĂ©e Ă  justifier, tant sont diffĂ©rentes les histoires respectives des deux pays, les situations gĂ©opolitiques et les enjeux. Mais on ne peut s’empĂŞcher d’être impressionnĂ© par la similitude des mobilisations spontanĂ©es, des ras-le-bol citoyens, des espoirs sans limites.
 

Début | Précédente 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 Suivante | Fin

Page 102 sur 119