350 000 Syriens sont pris au piège. Dans la Ghouta orientale, près de Damas, ces femmes, ces hommes et ces enfants manquent de TOUT (lait pour bébés, médicaments etc.). 36 % des enfants âgés de moins de cinq ans souffrent de malnutrition chronique.