Blogeurs égyptiens: Festival en ligne de vidéos de torture

 

Blogeurs égyptiens: Festival en ligne de vidéos de tortureLa blogosphère égyptienne est le fer de lance des dénonciations concernant la violation des droits de l’homme dans le pays. Cette fois, un groupe de blogeurs a annoncé son projet de tenir un festival de vidéos de torture en marge du 31ème Festival du Film du Caire.
L’idée de ce festival parallèle vient d’un blogeur appelé Walid a annoncé le Courrier d’Egypte (Egptian mail) mardi. Il présentera les “actes de tortures perpétrés par les services de sécurité”.
La meilleure vidéo recevra un “Fouet d’Or”.
La blogosphère égyptienne est particulièrement active lorsqu’il s’agit de dénoncer les nombreux incidents de tortures policières. On se rappellera, par exemple, la vidéo largement diffusée sur Internet d’un chauffeur de minibus Imad al-Kabir qui avait été filmé par un téléphone portable de la police alors qu’il était sodomisé avec un bâton.
Le mois dernier, deux policiers ont reçu une peine de trois ans de réclusion pour torture. Il est cependant rare que des membres des forces de sécurité soient condamnés pour avoir abusé de détenus. Les groupes de droits de l’homme affirment pourtant que l’usage de la torture dans les prisons égyptiennes et les postes de police est pratique courante.

 

(27/11/2007)


Le Festival du film du Caire aura lieu du 27 novembre au 7 décembre.
(Source: Middle-east Times )

Related Posts

Le Liban aux yeux des Egyptiens

19/02/2010

Le Liban aux yeux des Egyptiens L’admiration que vouent certains jeunes Egyptiens au Liban devient parfois une obsession. Quelques uns sont fascinés par l’image de la jeune fille libanaise émancipée, véhiculée par le cinéma et la vidéo. Et les autres trouvent en la musique de Marcel Khalifeh et de Ziyad Rahbani le symbole du Liban libre.

Les Égyptiens poursuivent leur révolution

04/07/2013

sidi_110bisL'urgence aujourd'hui est d'éviter la paralysie totale du pays et de nouveaux affrontements meurtriers entre les Frères musulmans et leurs opposants qui enracinerait durablement la violence.

Vers la dissolution des Frères Musulmans

07/10/2013

Le tribunal du Caire, en acceptant la demande du parquet général, a émis une sentence de premier degré dans laquelle sont considérées “illégales toutes les activités du mouvement des Frères Musulmans”, que l'on estime “dangeureuses pour la sécurité du pays”.