Blogeurs égyptiens: Festival en ligne de vidéos de torture

 

Blogeurs égyptiens: Festival en ligne de vidéos de tortureLa blogosphère égyptienne est le fer de lance des dénonciations concernant la violation des droits de l’homme dans le pays. Cette fois, un groupe de blogeurs a annoncé son projet de tenir un festival de vidéos de torture en marge du 31ème Festival du Film du Caire.
L’idée de ce festival parallèle vient d’un blogeur appelé Walid a annoncé le Courrier d’Egypte (Egptian mail) mardi. Il présentera les “actes de tortures perpétrés par les services de sécurité”.
La meilleure vidéo recevra un “Fouet d’Or”.
La blogosphère égyptienne est particulièrement active lorsqu’il s’agit de dénoncer les nombreux incidents de tortures policières. On se rappellera, par exemple, la vidéo largement diffusée sur Internet d’un chauffeur de minibus Imad al-Kabir qui avait été filmé par un téléphone portable de la police alors qu’il était sodomisé avec un bâton.
Le mois dernier, deux policiers ont reçu une peine de trois ans de réclusion pour torture. Il est cependant rare que des membres des forces de sécurité soient condamnés pour avoir abusé de détenus. Les groupes de droits de l’homme affirment pourtant que l’usage de la torture dans les prisons égyptiennes et les postes de police est pratique courante.

 

(27/11/2007)


Le Festival du film du Caire aura lieu du 27 novembre au 7 décembre.
(Source: Middle-east Times )

Related Posts

Le volcan refroidi du blogging égyptien

08/03/2010

Le volcan refroidi du blogging égyptienTrès actifs il y a quelques années, scrutant violences sociales et affrontements entre l’opposition et la police, les blogs –expression significative de la jeunesse égyptienne- semblent bien plus tempérés aujourd’hui.

Violences inouïes contre les journalistes: Reporters sans frontières manifeste devant l’ambassade d’Egypte à Paris

05/02/2011

Violences inouïes contre les journalistes: Reporters sans frontières manifeste devant l’ambassade d’Egypte à ParisVendredi 4 février 2011, à 12 heures, des militants de Reporters sans frontières, organisation internationale de défense de la liberté de la presse, ont manifesté leur colère devant l’ambassade d’Egypte en France. Ils sont venus clamer leur indignation face aux violences systématiques qu’ont subies les journalistes depuis le 2 février.

Et si Alexandrie n’était que littérature?

04/07/2004

Et si Alexandrie n’était que littérature?En arrivant dans la ville, j’avais un peu cette ambition immodeste de déconstruire le mythe littéraire, la nostalgie du cosmopolitisme, de trouver une parcelle tangible de réalité alexandrine. Après une semaine à questionner et à discourir, de cafés décrépis en taxi suicidaires, me voici revenue à mon point de départ et refuge littéraire.