Le triangle d'Al-Andalous

Le triangle d'Al-Andalous Conçue dans le cadre des manifestations artistiques et culturelles de Rabat, capitale de la culture arabe 2003, l’exposition Le Triangle d'Al-Andalous, qui vient de s’ouvrir à Rabat, est un évènement exceptionnel au Maroc. L’exposition a lieu au Musée des Oudayas, qui vient de retrouver sa splendeur après sa restauration, et se propose de retracer la mémoire historique que partage l'Orient et l'Occident à travers un espace commun: Al Andalus et le Maghreb.
Environ 90 pièces, entre objets d'art, manuscrits et documents, provenant d’un grand nombre de musées de Syrie, Espagne, Portugal et Maroc, sont proposés au public jusqu'au 19 janvier 2004.
Des pièces rares, telles qu’un cadran solaire millénaire de Cordoue, le plus ancien conservé, en provenance du Musée Archéologique de Cordoue, un fragment de mosaïque de la mosquée des Omeyyades de Damas, le minbar de la Medersa Bou Inaniya de Fès (Musée des arts et traditions- Dar Batha de Fès), ainsi que d’autres objets d'art de différents musées espagnols (Musée de Malaga, Musée archéologique Jaen, Musée de l'Alhambra, Musée d'Alméria, Musée archéologique de Grenade, musée Téla) sont exposés dans la Kasbah des Oudayas, où huit siècles plus tôt la dynastie des Almohades avait fondé la ville de Rabat. Le triangle d'Al-Andalous L'objectif de l'événement est de "témoigner et diffuser la profondeur de la relation culturelle, artistique et humaine entre l'Orient, l'Occident et Al Andalus entre le 8ème et le 14ème siècle" a indiqué Manuel Chaves, président du gouvernement autonome andalou, lors de l'inauguration.
"C'est la première fois qu'on ne présente plus l'Andalousie uniquement à travers des objets de musées, mais comme un mode de vie partagé entre les deux rives de la Méditerranée" a déclaré à l'AFP M. Mohamed Achaari, le ministre marocain de la Culture. "L'exposition, vise à faire connaître aux nouvelles générations, notamment les élèves et les étudiants, l'image et l'esprit de l'Andalousie" a précisé le ministre.
Parallèlement à cette exposition, un festival de musiques andalouses, jouées par des musiciens andalous, égyptiens, syriens et tunisiens est également au programme et aura lieu dans la capitale marocaine.

Related Posts

Fatema Mernissi: Quand la sociologie appuie le Printemps arabe

09/03/2013

mernissi_110Elle est la principale figure féminine de la sociologie au Maroc. Ses essais portent surtout sur la condition féminine au Maroc et dans le monde arabe, mais aussi sur le rôle de la société civile et sur l’islam numérique.

Guerres d’une vie ordinaire de Lamia Berrada-Berca

27/03/2015

lamia 110Dans cette fable tragique qui vire au western, voire au conte fantastique, ce Bardamu du XXIe siècle traverse les guerres absurdes de l'infernal quotidien. Guerres menées au nom de sa dignité d'homme, avec des alliés au futur pareillement hypothéqué…

A vos Desk, prêts, partez !

11/01/2016

desk 110Site d’information en ligne, indépendant et payant, Le Desk vient de faire irruption dans le panorama désenchanté de la presse marocaine. Dans la rédaction de Casablanca, journalistes chevronnés et jeunes talents s’affairent pour enfourner chaque jour une info de qualité... Entretien avec Fatima-Zahra Lqadiri, sa Directrice Générale.