Sawa, une radio américaine pour séduire les Arabes

  Sawa, une radio américaine pour séduire les Arabes Depuis septembre 2003, les Marocains captent à Rabat et Casablanca une nouvelle radio en modulation de fréquence: SAWA. Le mot signifie en arabe «ensemble», «semblable». C’est une entreprise de charme américaine qui vise à relooker une image bien ternie dans le monde arabe. Occupés depuis plusieurs décennies à servir leurs intérêts stratégiques dans la région, les Américains étaient peu regardants sur la manière et se souciaient peu des sensibilités des peuples. Chez les Arabes, l’antiaméricanisme fut nourri autant par l’alliance avec des régimes autoritaires théocratiques ou militaires que par le soutien inconditionnel apporté à l’Etat d’Israël.
La nouvelle radio émet dans tout le monde arabe. Elle sera relayée en 2004 par une chaîne satellitaire. Un programme très ambitieux qui espère détourner quelque peu les citoyens de la région des chaînes satellitaires arabes qui distillent souvent un discours franchement hostile à l’égard des Américains et raciste envers les juifs.
Au Maroc, il y a un certain engouement pour SAWA, surtout chez les jeunes, catégorie spécialement ciblée par ses promoteurs. Il faut dire que c’est une nouveauté parce que jusqu’à présent, les Marocains ne captaient en FM que les radios nationales (RTM, radio 2M et Médi 1). SAWA calque d’ailleurs quelque peu le concept de Médi 1. Le projet de la radio méditerranéenne visait en son temps à jeter un pont entre le Maghreb et l’autre rive. Les promoteurs de SAWA s’y prennent peut-être avec beaucoup de retard, mais nourrissent un dessein tout aussi ambitieux. Cette nouvelle «voix de l’Amérique» diffuse en alternance de la musique occidentale et arabe, avec de brefs bulletins d’information sur un ton neutre, loin du discours passionné et idéologique auquel sont habituées les oreilles des arabes.
Les avis sont mitigés sur l’efficacité d’une telle entreprise. Certains pensent que les Américains sont bien naïfs de vouloir réparer tout le mal qu’ils ont fait en diffusant de la bonne parole. Ils gagneraient plus facilement le cœur des arabes en révisant leur politique au Moyen-Orient. D’autres pensent que SAWA finira par s’imposer dans le monde arabe, ne serait-ce qu’en créant le besoin d’être écoutée (grâce notamment à la qualité des programmes) et en laissant entendre sa différence parmi le chœur aux chants si prévisibles des radios et des chaînes arabes. Hicham Raji

Related Posts

Festival Timitar 2009 «Signes et culture»

25/06/2009

Festival Timitar 2009 «Signes et culture» Du 1er au 5 juillet 2009, Agadir accueille la 6e édition du festival Timitar : les artistes amazighs accueillent les musiques du monde.

Maroc: Les années de plomb sont-elles vraiment derrière nous?

05/06/2007

Maroc: Les années de plomb sont-elles vraiment derrière nous?Le 1er mai au Maroc, comme partout dans le monde, la classe ouvrière, les salariés et les démocrates célèbrent les luttes qui ont fait avancer la démocratie sociale et politique. La nouvelle ère de gouvernance au Maroc a marqué ce 1er mai par des dizaines d’arrestations de syndicalistes, militants associatifs et des droits humains dans différentes régions du Nord au Sud.

Un nouveau soutien aux producteurs et scénaristes méditerranéens

11/01/2006

Un nouveau soutien aux producteurs et scénaristes méditerranéensEnvoi des candidatures jusqu’au 31 janvier 2006 Dans les pays méditerranéens, le travail concerté entre auteurs et producteurs de cinéma n’est pas une évidence, et pourtant il est le ciment de l’identité du film, de sa potentielle qualité et de sa viabilité. Meda Films Développement a donc pour objectif d’accompagner des producteurs et des scénaristes au cours des différentes phases du long métrage. Le programme soutient 20 auteurs et producteurs par an.