MUZZIKA ! PORTUGAL - NUNO CÔRTE-REAL & ENSEMBLE DARCOS & CORO RICERCARE, « Cante »

PORTUGAL - NUNO CÔRTE-REAL & ENSEMBLE DARCOS & CORO RICERCARE, « Cante » (Artway - Portugal)

L’ethno-musicologue français Simha Arom raconte dans son livre autobiographique, « La fanfare de Bangui » (La Découverte, 2009) comment, arrivé dans les années 60 dans la République de Centrafrique tout juste indépendante, et chargé par le Président de créer une fanfare (de cuivres donc), il préféra, après avoir parcouru le pays et découvert la richesse et la diversité des chants et pratiques vocales, d’un village à un autre du pays, créer… une chorale !

Dans ce pays où peu d’hommes et de femmes savaient lire à l’époque, et encore moins une partition de musique, il constitua une chorale, composée d’hommes et de femmes qu’il avait repérés au cours de son périple dans le pays : chacun/chacune chanter
des chansons de son village ou de sa région, et les enseignait ainsi, oralement, aux autres.

Le jour vint où il présenta cette chorale au Président de la République et à tous les Ministres : ceux-ci, reconnaissant les musiques et chansons de leur région, de leur langue, furent profondément émus de les voir ainsi valorisées. L’heure était alors au « complexe du colonisé » et à la supériorité auto-proclamée des anciens colonisateurs : à l’époque les « Blancs » jugeaient encore pour beaucoup les musiques d’Afrique comme « musiques de sauvages », « tam-tam », etc. ; et les Noirs de leur côté, dévalorisaient leurs propres traditions, et valorisaient les musiques des « Blancs » - d’où le désir premier du Président d’avoir « sa » fanfare… comme celles des pays des Blancs ! (fanfare qui ne vit donc jamais le jour, remplacée donc par une chorale).

Cette histoire nous vient à l’esprit à l’écoute de ce disque venu du Portugal : un recueil de chansons populaires de la province de l’Alentejo, dans le Sud du pays. Ces chansons ont été mises en musique par le compositeur et chef d’orchestre Nuno Côrte-real, à la tête du Choeur Ricercare et de l’ensemble instrumental Darcos. Ainsi que le raconte dans le livret Maria Rita Ortigao Pinto Cortez, l’une des doyennes de la ville de Serpa, âgée de plus de 80 ans : « Je n’oublierai jamais la magie du concert qui s’est tenu Place de la République, à Serpa (…). La place était pleine de gens venus de toute la région de l’Alentejo, qui applaudissaient avec enthousiasme à des musiques et chansons qu’eux-mêmes savaient chanter, mais qui étaient cette fois-ci interprétées à un niveau qu’ils n’avaient jamais entendu ».

Ce disque a été rendu possible grâce au mécénat généreux d’une choriste et photographe passionnée, Ana Proença, qui soutient de nombreuses initiatives culturelles dans son pays, et qui explique : « Il est absolument crucial d’enregistrer ces musiques-là. Si nous n’avons pas le courage de réaliser ce type d’enregistrements, personne ne pourra plus jamais les connaître ». Car, au Portugal comme ailleurs, les chansons et musiques traditionnelles se meurent, et comme ailleurs, le disque peut les sauver…

Un regret cependant : le caractère un peu pompeux de cette interprétation d’un corpus de chansons, populaires par définition, et où devraient s’entendre, avec davantage de clarté, le plaisir, la joie, le rythme, l’envie de danser - ou de pleurer - ou tout simplement, les mélodies simples qui composent les chansons populaires, le plus souvent. Comme si, prenant une jolie pomme rouge sur un arbre, on l’avait recouverte d’une tonne de chantilly, pour faire joli…

Related Posts

MUZZIKA ! ARMÉNIE-TURQUIE-FRANCE-USA : COLLECTIF MEDZ BAZAR, « O »

15/12/2019

Des musiciens arméniens et turcs réunis pour faire de la musique ensemble, et quatre langues présentes sur le disque - arménien, turc, français et anglais - car ces artistes sont

MUZZIKA ! ESPAGNE: CHICUELO & MARCO MEZQUIDA : DU JAZZ LIMPIDE ET HEUREUX, ENRACINE DANS LA TRADITION ESPAGNOLE

16/01/2020

Le guitariste Chicuelo et le pianiste Marco Mezquida s’accompagnent ici du percussionniste Paco de Mode pour nous offrir du jazz limpide et qui respire le bonheur.

MUZZIKA ! PORTUGAL/CAP-VERTCARMEN SOUZA « The Silver Messengers »

01/10/2020

Toutes les compositions du disque sont donc du grand maître américain - paroles et musique. Mais Carmen Souza se les réapproprie totalement, dans ...