Lilia El Golli, La réalité est une vision d'optique.

"Revisiter 10 ans de photographies n'a pas été une mince affaire puisqu'il s'agissait d'épurer au maximum les séries existantes et de constituer d'autres auxquelles je tenais depuis longtemps. Regarder en arrière, comme le conseille Annie Leibovitz, a du bon, car j'ai découvert des pépites" explique la photographe Lilia El Golli.

La photographe franco-tunisienne nous offre une plongée dans une décénnie de son travail. Son travail sensible, mêle documentation du réel, comme lorsqu'elle nous donne à voir les portraits des Oubliés, mais aussi création artistique très forten comme dans Superstitions moléculaires.

Un travail à découvrir sur son site : Lilia El Golli, La réalité est une vision d'optique.

Crédit : Lilia El Golli, Les oubliés

Crédit : Lilia El Golli, Les oubliés

Related Posts

MUZZIKA! « PARIS CAFÉ » : La « Douce France » d’autrefois célébrée par ses meilleures chansons

06/03/2020

Voilà un disque que toutes les Ambassades de France à l’étranger devraient acheter par dizaines, et distribuer à tous les diplomates du pays, mais aussi : aux hôtels et restaurants chics comme aux bars populaires, pour montrer à tous le côté positif et joyeux de la France ! 

Le Festival Cinéma Méditerranéen de Bruxelles

20/11/2018

Du 30 novembre au 7 décembre, le Festival Cinéma Méditerranéen proposera pas moins de 70 productions récentes issues du bassin méditerranéen. Des films qui ont la particularité d'être intenses et contrastés car ils mettent en évidence la diversité et la richesse des pays qui le composent à travers des récits touchants.