NON AU HARCÈLEMENT de Lina Atallah

Lina Atallah, rédactrice en chef de Mada Masr, a été arrêté, dimanche 17 mai 2020, près de la prison de Tora au Caire. La journaliste égyptienne était en train d’interviewer Leila Souif, mère du prisonnier politique Alaa Abdelfattah en grève de la faim depuis un mois, quand elle a été interpellée.ELLE A FINALEMENT ÉTÉ LIBÉRÉE SOUS CAUTION.

Le Réseau des Médias Indépendants sur le Monde Arabe exige LA FIN IMMÉDIATE ET sans conditions DU HARCÈLEMENT DE Lina Atallah, une des voix du journalisme libre en Egypte ET DE MADAMASR

Depuis des années, Mada Masr, seul et unique média égyptien indépendant encore en activité, est la cible d’un harcèlement continu des autorités. Le 23 novembre dernier, Shady Zalat, journaliste de Mada Masr, a été arrêté chez lui à l’aube. Le lendemain, soit le 24 novembre, des membres de la police égyptienne ont fait irruption dans les locaux de Mada Masr, saisi des équipements et arrêté trois membres de la rédaction dont la rédactrice en chef Lina Atallah. Zalat a été relâché le lendemain. Quant à Lina Atallah et les deux autres journalistes de Mada Masr, ils ont été relâchés sans explication. 

Pour le Réseau :
Nawaat Orient XXI Orient XXI اوريان21 Mashallah News Babelmed السفير العربي - Assafir Arabi الجمهورية al-Jumhuriya 7iber Maghreb Émergent

 

Mada Masr Editor-in-chief Lina Attalah was arrested for nothing more than doing journalism. We hold authorities responsible for her well-being and call for her immediate and unconditional release: https://t.co/L1RHscN812 pic.twitter.com/CFkoOwwK8e

— Mada Masr مدى مصر (@MadaMasr) May 17, 2020