F comme Faim. (Du latin Fames)

ça aurait pu être I comme Injustice. A comme Argent. P comme Pouvoir, comme Politique, comme Pauvre. V comme Violence. ça aurait pu être E comme Emeute. R comme Révolte, comme Ras-le-bol ; ça aurait pu…

Restons en à F comme Faim. Le confinement c'est pour plein de gens l'urgence de se nourrir qui prend encore plus de place que d'habitude. Il y a celles et ceux qui chez eux s'ennuient et cuisinent. Il y a celles et ceux qui toute la journée partagent leurs recettes, avec "presque rien", les "fonds de placards". Des "presque rien" qui sont quasiment tout pour d'autres. Les travailleu.r.se.s précaires. Celles et ceux qu'on a laissés dans le secteur informel. Celles et ceux qui galèrent tous les jours. La Tunisie redécouvre les pauvres. Encore. Avec effarement -vraiment?- Pourtant ils étaient là tous les jours ces gens : vos femmes de ménage, vos cireurs de godasses, vos gardiens sans contrat. ça aurait pu être F comme Ferme ta gueule. Espérons que bientôt ce soit F comme Foutre tout en l'air.

Related Posts

Confinement : double peine pour les femmes tunisiennes

07/05/2020

En Tunisie le confinement a eu un impact direct sur la vie des femmes. Augmentation des violences physiques et précarisation sociale et économique plus accrue. Mais comme à l’accoutumée la solidarité s’est mise en marche.

La jeune femme qui rêvait de devenir architecte

28/10/2019

Une jeune tunisienne originaire de la ville de Kairouan rêvait de réaliser son rêve d'enfant : devenir architecte, briser la barrière de la peur et pénétrer dans un monde réservé aux hommes, tout en quittant le milieu conservateur dans lequel elle avait grandi...

Les autres affiches de la campagne présidentielle tunisienne

08/09/2019

Elles sont partout. On ne peut pas les rater. Ce n'est pas compliqué : tous les panneaux publicitaires ont été pris d'assuat par les affiches de la campagne électorale pour la présidentielle.