Quand le vélo roule pour le féminisme

Depuis quelques années, le vélo gagne en popularité à Tunis. Le bémol ? Contrairement à certaines villes du Cap Bon, du Sahel ou dans le gouvernorat de Sfax, les usagers des deux roues restent en majorité des hommes dans la capitale. Souvent privées de vélo durant leurs enfances, les femmes que nous avons rencontrées à la vélo-école organisée par l’association Vélorution sont motivées à apprendre à utiliser ce moyen de transport et à circuler autrement dans la ville. 

Related Posts

Tunis. Couvrez ce corps, que je ne saurais voir.

14/01/2019

La plage, en Tunisie, c’est d’abord une aventure en famille, avec : les couffins que l’on rempli de casse-croûtes, de sodas, de pastèques… Les voitures dans lesquelles on s’entasse avec...

Tunisie : Prendre la terre, deux fois

04/07/2019

Rim Mathlouthi est une journaliste franco-tunisienne, qui s'est installée en Tunisie après la révolution de 2011. Elle est depuis un an et demi la présidente de l'Association Tunisienne de permaculture. Par deux fois elle a pris la terre. D'abord en s'installant dans le pays de ses parents, pour être témoin direct des changements dans le pays. Ensuite en promouvant l'agroagriculture et la permaculture.

Confinement : La détresse des migrants subsahariens en Tunisie

29/05/2020

Ils sont 4200 demandeurs d’asile en Tunisie et 7000 étudiants originaires d’Afrique subsaharienne, selon les chiffres officiels de l’Observatoire national de la migration. Depuis le début du confinement, beaucoup de...